Un numéro surtaxé 08 pour monétiser un service

Les numéros surtaxés sont très utilisés par les jeux web par exemple, qui les utilisent pour monétiser leurs services. Automatique, ce système ne nécessite que peu d’intervenants humains et permet de gérer des micros transactions comme le règlement d’un accès à un contenu ou l’achat d’une monnaie virtuelle. Recourir à ce type de numéro spécial permet de disposer d’avantages pour les entreprises qui le mettent en place et pour les clients qui l’utiliseront pour leurs achats.

Qu’est-ce qu’un numéro surtaxé ?

Un numéro surtaxé 08 est un numéro de téléphone disponible pour le public, dont l’appel est surfacturé. L’opérateur va rajouter à la facture de son client le coût de la prestation de service du détenteur du numéro surtaxé. Ce coût est défini d’avance par le prestataire de service, en général, l’appelant est facturé à la minute, au SMS ou à l’appel.

Lire également : Électricité : une nouvelle hausse des prix en février 2020

C’est-à-dire que la facture de l’appelant est plus élevée qu’un appel normal. Pour l’appelant, elle inclura le montant qui revient à l’opérateur téléphonique – l’appel dit « normal », ainsi qu’une somme débitée en sus qui sera partagée entre le propriétaire du numéro et le site qui utilise ce service.

numéro surtaxé 08

A voir aussi : Comment devenir architecte

Comment monétiser un service grâce au numéro surtaxé ?

Vous proposez des services d’accès à du contenu (vidéo, images payantes, etc.) ou des crédits virtuels pour accéder à du contenu sur votre site (monnaie virtuelle). Vos utilisateurs doivent se procurer ces crédits pour bénéficier de vos services, et pour ce faire, vous pouvez faire appel à un prestataire de paiement.

Vous pouvez mettre en place un système de micro-paiement en achetant ou en louant un numéro surtaxé en 08. Une fois que vous l’avez obtenu, décidez si vous allez facturer vos appelants à la minute ou à l’appel. Une tarification à la minute est plus avantageuse pour les services longs comme les renseignements téléphoniques, tandis qu’une tarification à l’appel sur boîte vocale est plus facile à gérer pour la simple obtention d’un code pour valider un achat ou de crédits virtuels.

Si vous louez le numéro, un prestataire de service ajoutera une commission supplémentaire aux appels entrants de l’opérateur téléphonique. Une part sera pour vous, et une part sera pour lui. Si le numéro vous appartient, vous n’aurez qu’à collecter auprès de l’opérateur téléphonique le montant correspondant aux appels de votre numéro surtaxé.

Vous proposez à vos clients certains services web payants via votre site, votre boutique ou vos pages de réseaux sociaux ? L’appel via le numéro surtaxé peut être un canal de micro-paiement intéressant même à l’international. Rapide, sécurisé, pratique et discret, il est particulièrement intéressant si vos clients ne disposent pas ou ne souhaitent pas utiliser de moyens de paiement tels que les cartes bancaires ou les comptes PayPal qui demandent souvent une somme minimale obligatoire.

Quels sont les services que l’on peut monétiser avec les micro-paiement ?

Le Code de la Consommation a prévu dans l’article L. 113.5 que les requêtes pour une bonne exécution de contrat, ainsi que le traitement des réclamations ne doivent pas faire l’objet de facturation par numéro surtaxé. Il en va de même pour les conseils avant-vente et les prises de commandes. Les fournisseurs d’accès internet et les opérateurs téléphoniques eux-mêmes ont pour interdiction de surtaxer leurs propres appels reçus.

Le numéro surtaxé est souvent utilisé pour payer des cours individuels sur internet, des programmes de coaching sur le web, de la monnaie virtuelle sur un site de vidéos adultes ou de jeux, etc.

Les avantages et les inconvénients du numéro surtaxé pour monétiser un service

Les avantages et les inconvénients du numéro surtaxé pour monétiser un service

Lorsque vous envisagez de mettre en place un système de micro-paiement avec un numéro surtaxé, vous devez prendre en compte les avantages et les inconvénients liés à cette méthode :

Avantages :

  • Le paiement via le numéro surtaxé est facilement accessible. Il suffit d’un téléphone portable ou fixe pour effectuer une opération financière rapide.
  • C’est une solution pratique pour ceux qui préfèrent ne pas utiliser leur carte bancaire ou PayPal.
  • C’est une option intéressante pour les petits achats (crédits virtuels, contenus payants) car aucun montant minimum n’est requis.
  • Aucune installation ni aucune inscription n’est requise. Le client peut payer directement depuis son téléphone sans avoir besoin de créer un compte utilisateur.

Inconvénients :

  • La facture téléphonique du client peut rapidement s’élever si la tarification est basée sur la durée plutôt que l’appel unique. Cela pourrait nuire à l’expérience utilisateur et entraîner des remboursements si vos clients réalisent qu’ils ont dépensé plus qu’ils ne le pensaient.
  • Le coût final des transactions sera généralement plus élevé par rapport aux autres options telles que PayPal ou Transcash. Les commissions représentent souvent 30% • 50% du prix total payé par l’utilisateur appelant.

Nous pouvons dire que le numéro surtaxé est une option viable pour monétiser un service, surtout si vous vendez des produits ou services peu chers. Les inconvénients potentiels liés à cette méthode de paiement doivent être pris en compte afin d’offrir la meilleure expérience client possible.

Les avantages sont nombreux et peuvent compenser les coûts supplémentaires que cela génère. Si vous décidez d’utiliser un numéro surtaxé pour le paiement, assurez-vous de bien informer vos clients des tarifs appliqués et évitez toute confusion qui pourrait nuire à votre réputation commerciale.

Les règles et les obligations à respecter pour utiliser un numéro surtaxé dans un but lucratif

Les règles et les obligations à respecter pour utiliser un numéro surtaxé à but lucratif

L’utilisation d’un numéro surtaxé pour monétiser un service est soumise à des réglementations strictes que vous devez connaître afin de garantir la conformité juridique de votre activité.

Autorisation préalable :

Pour pouvoir utiliser un numéro surtaxé, vous devez obtenir une autorisation préalable auprès de l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et Postales (ARCEP).

Tarification transparente :

Votre entreprise doit clairement informer le client du coût total de l’appel avant qu’il ne soit effectué. Le tarif appliqué par minute ou par appel doit être indiqué clairement dans toutes vos publicités ou promotions.

Délai maximum :

Il existe aussi un délai maximal pendant lequel une communication peut être facturée au client. Ce délai est fixé à deux minutes après la mise en relation avec votre service téléphonique.

Suspension du numéro :

L’autorisation donnée pour l’utilisation d’un numéro surtaxé peut être suspendue si les entreprises n’ont pas respecté les normes liées aux numéros surtaxés. Il est capital d’être conscients des règles édictées par l’ARCEP et de s’y conformer strictement pour éviter tout problème juridique futur.

Facturation et comptabilité :

La facturation des appels doit être clairement indiquée dans les documents financiers de l’entreprise. Une gestion rigoureuse de la comptabilité est donc requise pour garantir une transparence totale aux yeux du fisc et éviter tout risque d’amende ou de poursuite judiciaire.

L’utilisation d’un numéro surtaxé pour monétiser un service peut être un choix lucratif si vous suivez scrupuleusement ces règles imposées par l’ARCEP. Soyez conscients des obligations réglementaires liées à cette méthode de paiement avant d’utiliser ce type de solution pour votre entreprise afin d’éviter toute sanction pénale éventuelle liée au non-respect des normes en vigueur.