Tout savoir sur la chaudière à fioul

La chaudière à fioul équipe encore aujourd’hui de nombreuses habitations. En effet, ces dernières années, ce type de chauffage a connu un véritable progrès en termes d’hygiène, de performances énergétiques, de meilleure maîtrise des émissions polluantes grâce aux nouvelles chaudières à condensation, ou encore de tarifs. Malgré le souhait du gouvernement actuel de la supprimer d’ici quelques années, la chaudière à fioul n’est pas encore prête à dire son dernier mot. Aujourd’hui, elle est même l’un des moyens de chauffage les plus appréciés en France, que ce soit pour les maisons individuelles ou en habitat collectif. De plus, dans les zones rurales qui ne sont pas encore desservies par le gaz en réseau, y compris dans l’est de la France, la meilleure solution reste la chaudière à fioul. Elle mérite que nous en sachions un peu plus sur elle, voici tout ce qu’il y a à savoir à ce sujet.

Le principe de la chaudière à fioul

Le fonctionnement de la chaudière à fioul est assez simple : le fioul et l’oxygène vont être mélangés à l’aide du brûleur dans une chambre de combustion. Le fioul va alors augmenter sa température et brûler, c’est la chaleur qui s’en dégage qui va servir au chauffage de l’eau. Cette dernière peut être utilisée pour le chauffage de la maison en étant propulsée par les conduits vers les radiateurs et comme eau chaude sanitaire.

A voir aussi : Chaussures de sécurité et vêtements de travail : entre confort et sécurité

chaudière fioul

L’installation d’une chaudière à fioul

Installer une chaudière à fioul n’est pas compliqué, mais il est tout de même indispensable de faire appel à un professionnel en la matière, comme il en existe beaucoup dans l’est de la France, en Alsace par exemple. Le chauffagiste dispose en effet de toutes les compétences pour que l’installation de chauffage soit optimale. Certains paramètres importants sont à prendre en compte : l’emplacement de la chaudière, sa puissance de chauffe, les conduits d’évacuation des fumées, le dimensionnement des émetteurs de chauffage (radiateurs), les systèmes de régulation de la température (robinets thermostatiques, programmateur…), les travaux à réaliser, le stockage du fioul, etc. Enfin, il ne faut pas oublier de rechercher votre fioul au meilleur prix avec un comparateur du prix du fioul.

A découvrir également : Au cœur de la sécurité biologique avec Noroit Labo

Le stockage du fioul domestique

Lors de l’installation de la chaudière à fioul, il est nécessaire qu’elle soit associée correctement avec le stockage du combustible. Il s’agit d’une cuve à grande capacité qui se trouve en intérieur ou en extérieur. Elle doit respecter certaines normes de sécurité et doit être remplie par un camion-citerne, généralement une fois par an.

L’entretien d’une chaudière à fioul

Pour assurer la longévité de notre chaudière à fioul et en garantir le rendement, il est vivement conseillé de l’entretenir régulièrement. La pression d’eau doit être souvent vérifiée. Aussi, en cas d’inutilisation prolongée, il faudra mettre la chaudière en mode « hors gel ».

Une à deux fois par an, la purge des radiateurs est nécessaire et les émetteurs du chauffage doivent également être contrôlés de manière régulière. Le contrôle de la chaudière à fioul doit être réalisé par un professionnel. Une attestation d’entretien qui stipule les détails du contrôle devra être remise à la fin de l’intervention.

Les différentes sortes de chaudières à fioul

En 2019, malgré certains a priori sur ce type de chauffage, on recense toujours différents types de chaudières à fioul. Cela démontre qu’elles restent sollicitées partout en France, surtout dans les régions où le climat continental se fait plus rigoureux, comme l’Est de la France ou les régions plus montagneuses. On y retrouve la chaudière classique, la chaudière à basse température qui consomme moins de fioul, la chaudière à condensation pour un excellent rendement énergétique, la chaudière mixte, aussi appelée la chaudière hybride, mais aussi la chaudière à cogénération.

Les avantages et les inconvénients de la chaudière à fioul

La chaudière à fioul possède évidemment des avantages comme elle en possède des inconvénients. Pour une meilleure économie d’énergie, elle reste l’une des meilleures alternatives. En effet, le rendement de combustion fourni équivaut à 1 et les émissions de gaz à effet de serre sont réduites, surtout avec les modèles les plus récents et les nouveaux types de fioul à faible teneur en soufre.

Il faut aussi savoir que ce moyen de chauffage est idéal pour les grandes surfaces lors des périodes les plus froides ; l’installation est efficace et les tarifs sont abordables. Quant à sa durée de vie, comptez une moyenne de 20 ans, ce qui est considérable. Il faut préciser que les foyers utilisant le chauffage au fioul peuvent bénéficier d’aides venant de l’État pour son installation, à condition d’opter pour des modèles écologiques.

Côté inconvénients, le fioul n’est pas encore vraiment écologique puisqu’il s’agit d’une énergie fossile. De plus, la cuve peut être encombrante, même si elle ne nécessite qu’un entretien tous les 10 ans. Certains utilisateurs relèvent également l’odeur désagréable du fioul, inconvénient qui disparaît avec le fioul de qualité supérieure.

Les prix d’une chaudière à fioul

Les tarifs d’une chaudière à fioul varient selon le type de celle-ci. Pour une chaudière basse température, les prix varient en général entre 2450€ et 3700€. La chaudière à condensation vaut entre 3800€ et 6000€. Ces tarifs ne comprennent pas l’eau chaude sanitaire. En plus de ces prix, il est également nécessaire de prévoir un budget pour les frais d’installation, estimez entre 3000 et 4000 euros, en fonction du prestataire (tuyauterie, gainage de la cheminée, désembouage…), et pensez également au coût de la cuve de stockage.

L’avenir de la chaudière à fioul

Selon les intentions du gouvernement actuel, les ménages seront incités à remplacer progressivement les chaudières à fioul. Elles devraient alors être remplacées de manière progressive par des moyens de chauffage qui sont moins voraces en énergie et qui sont également plus respectueux de l’environnement. Différentes aides seront donc attribuées aux ménages pour ce faire, afin de remplacer l’ancien système de chauffage à fioul par un autre jugé moins polluant.

Dans la pratique, il s’avère difficile pour beaucoup d’habitations en zones rurales d’opter pour d’autres moyens de chauffage. D’abord, il y a la limitation en termes de distribution de gaz dans de nombreuses régions. Ensuite, côté budget, malgré des financements de l’État, la chaudière à fioul reste la plus abordable, sans parler du prix moyen du fioul qui reste en bonne place dans le coût moyen des énergies. Il faut aussi savoir qu’avec les avancées technologiques, les modèles récents de chaudière à fioul sont de plus en plus performants et respectueux de l’environnement.