Stockage objet : quels sont ses avantages ?

C’est au cours des années 1990 que le concept de stockage objet a vu le jour. Il visait à fournir aux entreprises une base de données sécurisée permettant de sauvegarder les objets non structurés de grand volume. On y a recours dans plusieurs cas de figure comme la sauvegarde et l’archivage des données, le déploiement du Cloud hybride et la conception des logiciels d’intelligence artificielle. C’est donc un outil technologique de grande utilité. Quels sont les avantages qu’offre le stockage objet en comparaison aux systèmes traditionnels ?

Le stockage objet est plus rentable

A lire en complément : Les réseaux sociaux, des indissociables de la vie de tous les jours

Les entreprises génèrent et stockent de plus en plus de données qu’il est pratiquement impossible de traiter à l’aide des systèmes traditionnels existants en raison de leur impédance financière. À l’opposé, les systèmes de stockage en mode objet pour un espace de stockage équivalent sont moins coûteux. Par ailleurs, le chiffrement, la lecture ainsi que la redondance de l’objet (il comprend la donnée, un identifiant unique et des métadonnées) sont assurés par le biais du logiciel de stockage. Un bon nombre de barrières est donc levé, facilitant ainsi un gain de temps et de ressources pour l’entreprise.

De plus, il est possible d’effectuer ces opérations sur plusieurs serveurs à la fois et de les mutualiser afin d’optimiser les ventes. Vous pouvez visiter le lien scalair.fr pour obtenir de plus amples informations.

A lire aussi : Comment ramasser des autocollants sur votre fenêtre ?

La possibilité d’utiliser des API

La plupart des systèmes de stockage objet disposent de protocoles d’accès par internet qui permettent à l’utilisateur de procéder à des opérations juste en insérant des codes. Comme exemple de commandes, on peut citer :

  • PUT ;
  • GET ;
  • DELETE, etc.

Le programmeur peut donc naviguer en toute aisance sur la plateforme et les intégrations se font avec simplicité et en toute transparence.

La scalabilité des environnements

Les systèmes de stockage objet reposent sur une architecture faite de couches indépendantes les unes des autres. Cela favorise un bon découplage au niveau des composants et surtout une meilleure répartition des charges. L’usage de tels systèmes est donc très simple. L’utilisateur n’a besoin ici que de protocoles d’accès à internet standard. Quant à l’administrateur du réseau, il doit juste assurer la bonne gestion de l’espace de stockage. Cela reviendrait en outre à suivre l’évolutivité et à veiller au besoin de serveurs supplémentaires. Une modification du nombre de serveurs ne modifie en rien le système. La mise à jour est automatique.

Si les fichiers que traite votre entreprise sont très volumineux, vous savez désormais ce qu’il faut faire. Il faut toutefois reconnaitre que le stockage objet n’est pas toujours la meilleure solution.

Une meilleure gestion des données

Il peut être avantageux de l’utiliser pour les données qui peuvent être facilement fragmentées en objets, tels que les images ou les vidéos. Le stockage objet est aussi recommandé si vous devez stocker des données non structurées et évolutives, telles que celles générées par le Big Data.

Le principal avantage du stockage objet, au-delà de la scalabilité et de sa simplicité d’utilisation, est qu’il permet une meilleure gestion des données. Contrairement au système de fichiers traditionnel où chaque fichier a son propre chemin, le stockage objet utilise un identifiant unique appelé clé pour chaque fichier. Cela facilite la recherche et l’accès aux fichiers stockés dans un grand volume de données.

Le stockage objet offre une haute disponibilité grâce à la redondance des copies multiples sur différents serveurs. En cas de panne matérielle ou logicielle sur un serveur particulier, l’accès aux données sera toujours possible via une copie différente disponible sur un autre serveur.

Le stockage objet est une solution intéressante pour toutes les entreprises ayant besoin d’une grande capacité de stockage avec une forte adaptabilité.

Une sécurité renforcée grâce à la redondance des données

En plus des avantages de la scalabilité et de la gestion des données, le stockage objet offre aussi une sécurité renforcée grâce à la redondance des données. Cette technique consiste à stocker plusieurs copies d’un même fichier sur différents serveurs, afin d’assurer que les données soient toujours accessibles en cas de panne matérielle ou logicielle.

La redondance est un moyen efficace pour garantir la disponibilité et l’intégrité des données. Effectivement, si un serveur tombe en panne ou subit une défaillance quelconque, les autres serveurs restent disponibles pour continuer à fournir l’accès aux fichiers concernés. Cette duplication permet aussi de répartir la charge sur plusieurs machines, ce qui assure une meilleure performance globale du système.

Le stockage objet utilise généralement une technologie appelée «Réplication Geographically Redundant Storage (GRS)», qui permet de dupliquer les données dans deux centres de données physiquement éloignés. Même dans le cas où toute une région subit une catastrophe naturelle telle qu’une inondation ou un incendie majeur, par exemple, vos fichiers peuvent être récupérés depuis un centre alternatif situé dans une autre zone géographique.

Le stockage objet, avec ses multiples fonctionnalités comme sa grande capacité ainsi que sa redondance et sa sécurité, est une solution de stockage idéale pour les entreprises qui ont besoin d’un stockage fiable et évolutif. Si votre entreprise génère des quantités importantes de données non structurées comme des images, des vidéos ou encore du Big Data, le stockage objet peut être la réponse à vos besoins en termes de stockage.