Revêtement du sol en extérieur : toutes les bonnes raisons de choisir l’enrobé

En matière de revêtement du sol et notamment des allées de jardin, des cours privées et des terrasses, l’enrobé est devenu un incontournable. Il présente en effet de nombreux avantages, puisqu’il est esthétique et nécessite très peu d’entretien. Pour vous guider dans le choix de votre revêtement, nous vous présentons ci-après les différents types d’enrobés, leurs avantages et inconvénients.

Qu’est-ce que l’enrobé ?

L’enrobé est constitué de sable, de gravier et de liants composés d’hydrocarbonés. En fonction du type de liant utilisé, il vous est possible d’y avoir recours pour des travaux d’aménagement ou de rénovation des allées, des pistes cyclables, des chemins d’accès, des cours, etc.

A voir aussi : L'outsourcing, un concept gagnant qui séduit les entreprises biotechs

enrobé à chaud

Les différents types d’enrobés

Pour recouvrir vos sols extérieurs, vous avez le choix entre deux techniques :

A découvrir également : Parquet en chêne massif : conseils pour bien le poser

L’enrobé à chaud

L’enrobé à chaud tire son nom de la méthode selon laquelle il est fabriqué, puis posé. Il doit en effet être fabriqué à une température de 180°C, puis mis en œuvre aux alentours de 150°C. Son application exige l’usage d’un équipement spécifique, qui doit être manipulé par un professionnel en la matière.

Le recours à ce type d’enrobé est conseillé pour les allées de garage ou de jardin et les cours nouvellement aménagées ou à consolider. Son épaisseur est comprise entre 5 et 6 cm.

L’enrobé à froid

L’enrobé à froid est fabriqué puis posé à froid, et plus précisément à température ambiante. Pour mettre en œuvre ce type d’enrobé, il suffit de le déverser, puis de procéder au damage. Il est plus malléable que celui à chaud, puisqu’il a été agrémenté d’émulsion de bitume. Enfin, d’une épaisseur de 2 cm en moyenne, il durcit rapidement.

Enrobé à chaud ou à froid : que choisir ?

Chaque type d’enrobé possède ses avantages et ses inconvénients, il vous appartient donc de déterminer celui qui correspond le plus à vos besoins.

Les avantages

L’enrobé à froid est plus facile à manier, d’autant plus que sa pose ne nécessite pas le recours à du matériel spécifique. Par ailleurs, le prix de la pose s’avère être moins coûteux que celui de l’enrobé à chaud, avec des prix compris entre 25 et 35 euros le m² ou 30 euros le seau de 25 kg. Divers sites comparent notamment le prix de la pose de ce type de revêtement.

L’enrobé à chaud offre quant à lui l’avantage de se décliner en plusieurs qualités : drainant, coloré, etc. En outre, grâce à son épaisseur, ce type de revêtement résiste très bien aux passages fréquents et au temps. Il est tout indiqué pour les gros travaux ou pour la rénovation.

Les inconvénients

Le principal inconvénient de l’enrobé à froid est sa faible résistance au temps. Il est donc plus indiqué pour les petits travaux de rénovation ou d’entretien, pour colmater les petites ornières par exemple.

La pose de l’enrobé à chaud revient pour sa part plus cher et doit absolument être effectuée par un professionnel. Le temps de chauffe et de séchage de ce revêtement est également plus long et contraignant.

Si chaque méthode présente ses avantages et ses inconvénients, il convient d’opter pour celle qui sera la plus adaptée à vos besoins du moment. Si vous hésitez, vous pouvez demander conseil à un professionnel en matière d’enrobé, à l’instar de Daniel Moquet. Expert en la matière, il saura vous guider vers le choix le plus idoine et réaliser un travail parfait, à la hauteur de vos espérances.