Peut-on rénover son logement à moindre coût ?

Lorsque l’on aménage dans une nouvelle maison ou après plusieurs années dans un même logement, une rénovation est parfois nécessaire. Les travaux de rénovation peuvent être de diverses natures, certains nécessitent par ailleurs un budget important. Heureusement, dans le cadre d’une rénovation thermique par exemple, de nombreux dispositifs sont disponibles pour vous aider à alléger cette charge financière.

Les moyens de réduire votre budget de rénovation

Pour alléger le coût de votre rénovation thermique vous pouvez avoir recours aux primes énergie et à des aides spécifiques. Il s’agit d’apports financiers conséquents généralement octroyés par l’Etat ou des structures spécialisées dans le cadre de ces travaux. De plus, il est possible de profiter de la prime énergie tout en restant chez soi. Il suffit de vous inscrire avant le début des travaux et vous obtiendrez votre prime à la suite de leur réalisation.

A lire aussi : Comment obtenir une caution de loyer au meilleur prix ?

Afin de réduire votre budget de rénovation, vous pouvez également commencer par diminuer votre consommation énergétique. Vous devrez ensuite demander à un professionnel en rénovation de faire un état des lieux de votre domicile. Il saura déterminer avec précision les travaux nécessaires pour votre logement.

rénover son logement à moindre coût

A découvrir également : Avocat en droit immobilier : Tout savoir

Les primes énergie, pour qui ?

Une prime énergie est une subvention qui aide financièrement les particuliers qui réalisent des travaux de rénovation énergétique. Egalement connu sous le nom de coup de pouce économies d’énergie, cette prime n’est attribuée que si le professionnel en charge des travaux est certifié RGE (reconnu garant de l’environnement). Les primes sont versées par des vendeurs ou des fournisseurs d’énergie à la fin des travaux. Il s’agit d’une obligation pour ces fournisseurs d’octroyer ces primes aux personnes effectuant des travaux de rénovation thermique. Il est possible d’avoir plusieurs primes pour différents travaux, mais il n’est pas autorisé de cumuler plusieurs primes énergie pour un même projet.

Toutefois, sachez que ces primes concernent essentiellement les travaux de chauffage et d’isolation. L’accès à ce dispositif financier est accessible à tous les ménages sans condition de revenus. Par contre, le montant de la prime est fixé en fonction des ressources de chaque occupant de la maison, l’état de cette dernière et les travaux à réaliser.

La prime est plus élevée lorsque les ressources sont plus faibles et les travaux plus importants. En outre, pour bénéficier de ces primes, il est indispensable de fournir un projet détaillé avec tous les travaux à réaliser. Le logement à rénover doit également être achevé depuis 2 ans au moins et la demande de la prime doit être effectuée avant la signature d’un devis.

Avec quelles aides peut-on cumuler une prime énergie ?

En respectant certaines conditions, vous pouvez bénéficier du cumul d’une prime énergie avec d’autres aides. Il arrive également que certaines aides vous soient versées comme une prime. À titre d’exemple, vous avez la possibilité de cumuler votre prime avec les aides MaPrimeRénov, l’éco-prêt à taux zéro (PTZ) et la TVA à taux réduit.

Il arrive aussi que l’aide MaPrimeRénov soit versée sous la forme d’une prime. Mais dans ce cas, elle est soumise aux conditions de ressources du ménage demandeur. Cette aide est d’ailleurs fournie par l’Anah (Agence nationale de l’habitat) et n’est accessible que pour les propriétaires. L’éco-prêt à taux zéro est elle aussi uniquement accessible aux propriétaires, que ce soit pour des travaux dans leurs propres domiciles ou dans une maison en location. Vous pouvez lire également : quelles sont les missions du vendeur ?