Bientôt un casino en ligne pour financer le journalisme ?

Jetons casino sur ordinateur

Le marché du casino en ligne a la côte. Pour preuve, un journal a décidé de lancer sa propre marque de jeu en ligne. Dès que le gouvernement de l’Ontario aura donné son feu vert, le groupe de presse Torstar prévoit de développer son casino en ligne afin de financer ses activités journalistiques. Le groupe espère ainsi diversifier ses revenus.

Diversifier ses activités en ligne

Face à l’instabilité des revenus générés par la presse, plusieurs groupes de presse  ont déjà commencé à diversifier leurs activités. Monétiser efficacement ses activités et assurer la viabilité de son média sont des défis auxquels sont confrontés de nombreux groupes de presse. Mieux vaut privilégier plusieurs sources de revenus pour pérenniser ses activités. Si la plupart des médias optent pour des paywalls, ou système d’abonnement, cette option est loin d’être la solution la plus rémunératrice. En plus des abonnements et de la publicité, certains médias optent pour des options moins conventionnelles comme les événements, le e-commerce ou encore les partenariats. A titre d’exemple, selon lesechos.fr, le journal breton Le Télégramme a déjà trouvé de nouvelles recettes dans l’organisation de courses sportives, de festivals de musique ou encore dans le développement de sites d’e-commerce ou de services. Le groupe canadien Torstar a, pour sa part, préféré opter pour une autre option, la création d’un casino en ligne.

A lire également : Quelles sont les étapes importantes d’un bon déménagement ?

Le groupe Torstar veut créer son propre casino en ligne

Le groupe de presse Torstar, établi à Toronto, a annoncé son intention de trouver d’autres sources de revenus pour rémunérer sa main d’œuvre journalistique. Torstar Group, propriétaire de plusieurs journaux dont le Toronto Star et le Hamilton Spectator, n’attend plus que l’accord du gouvernement de l’Ontario pour lancer sa propre marque de jeux en ligne, qui sera développée dans la région. Le groupe espère ainsi pouvoir profiter des recettes apportées par les machines à sous, les jeux de table comme le blackjack, la roulette ou encore le poker et le baccarat pour rémunérer ses activités journalistiques.

Torstar est un groupe de presse canadien fondé en 1958, qui a récemment fait l’objet d’un rachat par NordStar Capital, détenu par les hommes d’affaires Jordan Bitove et Paul Rivett.

A voir aussi : Cigarette électronique : choisissez son premier e-cig

Ontario, première province à légaliser les jeux en ligne

En début d’année, la province d’Ontario a annoncé son intention de légaliser les jeux en ligne, comme l’explique cet article de ici.radio-canada.ca. Il s’agira ainsi de la première province du pays à s’engager sur cette voie. Pour le groupe Torstar, il ne s’agit donc que d’une question de mois avant de se lancer sur le marché des jeux de hasard en ligne. Pour créer son casino en ligne, Torstar peut s’inspirer des modèles déjà existants. Pour attirer de nouveaux clients et survivre face à la concurrence, la plupart des casinos en ligne offrent à leurs clients des bonus de bienvenue et tours gratuits, listés, à titre d’exemple, par le site bonus.ca/fr, qui regroupe les casinos en ligne les plus populaires et les mieux implantés du moment.

Un journal sur un ordinateur

Le groupe de presse Torstar a décidé de privilégier une solution plus qu’inattendue pour financer ses activités journalistiques. Une voie que pourrait décider de suivre plusieurs autres médias dans les années à venir.