Vin de coing qui fermente ?

Le vin de coing ou encore troussepinette de coing est une recette réalisée à l’aide de fruits appelés coing. Habituellement dans la troussepinette, on retrouve des épines alors que dans notre vin de coing il y en aura point. Alors certains puristes trouvent que c’est de l’usurpation, mais ce n’est pas ça qui fait l’objet du présent article. Vous aimez le vin et vous voulez tester une nouvelle variante basée sur du coing, sans savoir comment le préparé ni le faire fermenter, alors le présent article est fait pour vous.

Quels ingrédients pour la fermentation

Pour ce qui est de la préparation, il faut noter que la quantité d’ingrédients dépendra du nombre de personnes à qui le vin est destiné plus vous avez de personnes, plus il en faut. Pour cela, pour une préparation destinée à une seule personne, vous devez disposer de 10 litres d’eau, 5 coings bien mûrs et de belle taille, 1 kilogramme de sucre pour un goût sucré. Disposer aussi de 10 cl d’eau-de-vie blanche, 5 grammes de sel marin, 1 clou de girofle et 3 grammes de levure de bière. Pensez également à avoir un tonneau ou un récipient qui vous permettra de le conserver.

A voir aussi : Comment se procurer l’AVE ?

La préparation

La préparation proprement dite consiste à laver soigneusement les coings puis à les couper en deux ou en de petits dés, dans le sens de la longueur pour extraire facilement le cœur. Les petits morceaux ainsi obtenus sont à cuire dans une casserole tout en les couvrant d’eau. Poursuivez la cuisson jusqu’à obtenir un mélange bien mou. Le mélange est à broyer dans un mortier ou autre. Vous devez ensuite broyer ces fruits mous et les laisser se reposer pendant 24 heures. Une fois que les 24 heures sont passées, pressez la pulpe pour en extraire le jus que vous allez filtrer deux fois au torchon.

D’un autre côté, déblayez de la levure dans de l’eau tiède avec le clou de girofle. Le mélange que vous obtiendrez sera verser dans un fût auquel vous ajoutez le jus des coings qui a été laissé reposer pendant 24 heures, du sucre et du sel marin. Pour finir, remplissez avec vos 10 litres d’eau. Une autre variante de la préparation consiste à mélanger tous les ingrédients que vous laisserez pendant 24 heures pour éviter que les fruits soient trop agressés par l’eau de vie.

A lire en complément : Comment reproduire un dessin sur du verre ?

Fermentation 

La fermentation ne demande pas un énorme travail, mais juste une bonne pratique de conservation. Alors, pour faire fermenter votre mélange, mettez-le à bonde ouverte pendant plusieurs jours. La durée dépendra du degré de fermentation que vous recherchez. La fermentation prend généralement fin lorsque l’écume ne déborde plus du fût.

La conservation 

Après que votre vin soit fermenté, soutirez le vin dans un second fût très propre auquel vous ajoutez votre eau de vie blanche puis fermez. Ensuite, stockez-le en cave fraîche. À cette étape, la patience devient votre allié puisqu’il vous faudra attendre 3 bons mois avant de pouvoir faire sortir le vin. Soutirez en bouteille et muselez les goulots très solidement avec du fil métallique.