Trois bonnes raisons de succomber … à la poule attitude

67 186 638, la population totale au 1er janvier 2018 en France (donnée INSEE).

63 000 000 environ, le nombre d’animaux de compagnie recensés en France en 2016.

A lire en complément : Comment partir en vacances quand on a un animal de compagnie ?

Nous sommes nombreux à accueillir un ou plusieurs(s) animaux de compagnie dans notre foyer. Si sur le podium, les poissons, les chats et les chiens se hissent respectivement à la première, deuxième et troisième place, depuis les années 2000, les NAC – Nouveaux Animaux de Compagnie – comme le rat, le lapin ou encore le serpent sont eux aussi adoptés. Et dernièrement, depuis quelques années seulement, d’autres animaux de compagnie font le bonheur de leur maître. Que l’on vive à la campagne ou en ville – à condition d’avoir un jardin – de plus en plus de foyers choisissent d’adopter un volatile : une poule en l’occurrence. Aussi surprenant que cela puisse paraître, la « poule attitude » gagne chaque jour du terrain. Ne soyez pas une poule mouillée, adoptez-vous aussi une poule.

Les trois principales raisons de franchir le pas

Les marchés aux volailles attirent de plus en plus de monde, les animaleries se mettent sur le filon et il est également possible de commander sa poule sur magalli.fr pour qu’elle arrive à tire-d’aile à votre domicile, ou presque ! Quoi qu’il en soit, tentez l’aventure. 

Lire également : Comment nettoyer une brosse à cheveux en bois ?

Un animal au capital sympathique extraordinaire

La poule est un animal très facile à vivre. Elle le sera d’autant plus, si vous la prenez jeune voire au stade de développement « poussin ». Dans la mesure où vous élevez votre poule comme un animal de compagnie en la stimulant, en la sollicitant, en la manipulant, elle s’attachera alors très vite et appréciera votre compagnie (celle de votre entourage aussi, bien entendu). Elle vous reconnaîtra alors et affectionnera votre présence en vous accompagnant dans le jardin. En parallèle, la poule apprécie également les câlins. Attention toutefois, il est préférable d’en adopter deux d’un coup, car c’est aussi un animal qui peut déprimer s'il est seul, à l’image des inséparables, des poissons-anges notamment. Et, contrairement aux autres animaux de compagnie, la poule peut vivre toute l’année dehors et peut rester seule pendant un week-end. Autonome, sans contraintes, il suffit juste de veiller à ce qu’elle ait un toit sur la tête pour qu’elle s’abrite des intempéries, puissent pondre tranquille et se sentir en sécurité à l’abri des prédateurs comme le chat par exemple. Mais aussi qu'elle est à boire et à manger.

Un composteur sur patte pour réduire le gisement de déchets

511 kilogrammes, la quantité de déchets produits par an, par chaque français. Cette immense poubelle individuelle est composée d’environ 30 % d’emballages alimentaires recyclables, de 15 % de papiers et de cartons recyclables, de 10 % de textiles, vêtements et d’accessoires de mode eux aussi valorisables, de 10 % de déchets divers valorisables comme les médicaments par exemple, mais surtout de 25 % de déchets organiques. Seuls 5 % n’étant pas valorisables à ce jour. 25% de déchets organiques donc, composés de restes de repas, d’épluchures de légumes notamment. Déchets dont se délectera la poule. Avec un appétit féroce, la poule se délectera de vos restes de repas et autres épluchures de légumes. Si la poule est friande de céréales – blé, orge, maïs, avoine notamment – qu’elle picore sans retenue, elle aime aussi manger du riz, de la viande hachée, du poisson, des croûtes de fromage notamment. En fait, la poule mange tous les déchets de cuisine à l’exception des épluchures d’oignon, de bananes, de kiwis et d’agrumes, les restes de plats trop salés, trop épicés ou trop sucrés. En parallèle, la poule ingurgite aussi quelques animaux qui traînent dans le jardin. L’occasion de débarrasser de manière naturelle de quelques nuisibles comme les escargots, les larves d’insectes ravageurs en l’occurrence. Elle n’est pas belle, la vie ?!

Un fournisseur officiel d’œufs frais

Si vous adoptez des poules, comme vu précédemment il est préférable d’en avoir deux à minima, vous aurez des œufs frais au quotidien. Selon la race, son âge, une poule peut pondre entre 150 et 300 œufs à l’année. De quoi satisfaire les besoins en œuf d’une famille de quatre personnes avec seulement deux poules ! Il ne vous restera plus qu’à tester tour à tour les recettes gourmandes à base d’œufs.