Trois bonnes raisons de succomber … à la poule attitude

67 186 638, la population totale au 1er janvier 2018 en France (donnée INSEE).

63 000 000 environ, le nombre d’animaux de compagnie recensés en France en 2016.

A lire également : Quels sont les avantages de faire appel à une babysitter ?

Nous sommes nombreux à accueillir un ou plusieurs(s) animaux de compagnie dans notre foyer. Si sur le podium, les poissons, les chats et les chiens se hissent respectivement à la première, deuxième et troisième place, depuis les années 2000, les NAC – Nouveaux Animaux de Compagnie – comme le rat, le lapin ou encore le serpent sont eux aussi adoptés. Et dernièrement, depuis quelques années seulement, d’autres animaux de compagnie font le bonheur de leur maître. Que l’on vive à la campagne ou en ville – à condition d’avoir un jardin – de plus en plus de foyers choisissent d’adopter un volatile : une poule en l’occurrence. Aussi surprenant que cela puisse paraître, la « poule attitude » gagne chaque jour du terrain. Ne soyez pas une poule mouillée, adoptez-vous aussi une poule.

Les trois principales raisons de franchir le pas

Les marchés aux volailles attirent de plus en plus de monde, les animaleries se mettent sur le filon et il est également possible de commander sa poule sur magalli.fr pour qu’elle arrive à tire-d’aile à votre domicile, ou presque ! Quoi qu’il en soit, tentez l’aventure. 

A lire aussi : Arrêt Terrier du 6 février 1903 : comprendre son importance en droit administratif

Un animal au capital sympathique extraordinaire

La poule est un animal très facile à vivre. Elle le sera d’autant plus, si vous la prenez jeune voire au stade de développement « poussin ». Dans la mesure où vous élevez votre poule comme un animal de compagnie en la stimulant, en la sollicitant, en la manipulant, elle s’attachera alors très vite et appréciera votre compagnie (celle de votre entourage aussi, bien entendu). Elle vous reconnaîtra alors et affectionnera votre présence en vous accompagnant dans le jardin. En parallèle, la poule apprécie également les câlins. Attention toutefois, il est préférable d’en adopter deux d’un coup, car c’est aussi un animal qui peut déprimer s'il est seul, à l’image des inséparables, des poissons-anges notamment. Et, contrairement aux autres animaux de compagnie, la poule peut vivre toute l’année dehors et peut rester seule pendant un week-end. Autonome, sans contraintes, il suffit juste de veiller à ce qu’elle ait un toit sur la tête pour qu’elle s’abrite des intempéries, puissent pondre tranquille et se sentir en sécurité à l’abri des prédateurs comme le chat par exemple. Mais aussi qu'elle est à boire et à manger.

Un composteur sur patte pour réduire le gisement de déchets

511 kilogrammes, la quantité de déchets produits par an, par chaque français. Cette immense poubelle individuelle est composée d’environ 30 % d’emballages alimentaires recyclables, de 15 % de papiers et de cartons recyclables, de 10 % de textiles, vêtements et d’accessoires de mode eux aussi valorisables, de 10 % de déchets divers valorisables comme les médicaments par exemple, mais surtout de 25 % de déchets organiques. Seuls 5 % n’étant pas valorisables à ce jour. 25% de déchets organiques donc, composés de restes de repas, d’épluchures de légumes notamment. Déchets dont se délectera la poule. Avec un appétit féroce, la poule se délectera de vos restes de repas et autres épluchures de légumes. Si la poule est friande de céréales – blé, orge, maïs, avoine notamment – qu’elle picore sans retenue, elle aime aussi manger du riz, de la viande hachée, du poisson, des croûtes de fromage notamment. En fait, la poule mange tous les déchets de cuisine à l’exception des épluchures d’oignon, de bananes, de kiwis et d’agrumes, les restes de plats trop salés, trop épicés ou trop sucrés. En parallèle, la poule ingurgite aussi quelques animaux qui traînent dans le jardin. L’occasion de débarrasser de manière naturelle de quelques nuisibles comme les escargots, les larves d’insectes ravageurs en l’occurrence. Elle n’est pas belle, la vie ?!

Un fournisseur officiel d’œufs frais

Si vous adoptez des poules, comme vu précédemment il est préférable d’en avoir deux à minima, vous aurez des œufs frais au quotidien. Selon la race, son âge, une poule peut pondre entre 150 et 300 œufs à l’année. De quoi satisfaire les besoins en œuf d’une famille de quatre personnes avec seulement deux poules ! Il ne vous restera plus qu’à tester tour à tour les recettes gourmandes à base d’œufs.

Les bénéfices surprenants de la poule attitude sur notre bien-être

Adopter des poules chez soi, c’est s’offrir un petit bout de nature dans son jardin, et cela peut avoir un impact positif sur notre bien-être psychologique. Effectivement, plusieurs études ont démontré que le contact avec des animaux tels que les chiens ou les chats avait des effets bénéfiques sur l’humeur et la santé mentale.

Mais qu’en est-il des poules ? Peu d’études ont été menées spécifiquement à ce sujet, mais on peut faire quelques hypothèses. Tout d’abord, comme vu précédemment, la présence de ces animaux au capital sympathique extraordinaire en fait de bons compagnons pour nous suivre dans nos activités extérieures. Leur comportement paisible et réconfortant peut aider à réduire le stress et favoriser la détente.

Et puis il y a l’avantage indéniable du contact direct avec la nature : voir ses petites protégées picorer tranquillement dans l’herbe ou se prélasser au soleil est une excellente façon de se reconnecter avec les éléments naturels qui nous entourent. Un moyen simple mais efficace pour retrouver calme et sérénité en plein air !

Entre animal domestique facile à vivre (et surtout très marrant), composteur écologique ambulant et fournisseur officiel d’œufs frais quotidiens, il y a vraiment trois bonnes raisons -voire plus• de succomber à « la poule attitude » ! Alors, si vous avez un peu de place dans votre jardin et l’envie de tenter une expérience originale (et enrichissante), n’hésitez plus : adoptez des poules !

Comment adopter la poule attitude au quotidien et en tirer le meilleur parti

Si vous avez été convaincu(e) par les avantages présentés, il est temps de passer à l’action ! Adopter des poules chez soi peut sembler intimidant au premier abord, mais c’est une démarche relativement simple qui ne demande pas beaucoup d’efforts. Voici quelques conseils pour bien commencer :

Tout d’abord, il faut se renseigner sur les règles locales concernant l’élevage de volailles en ville ou à la campagne. Les lois varient selon les pays et même selon les villes ou villages, alors mieux vaut s’informer pour éviter toute mauvaise surprise.

Pour adopter des poules chez soi, il faut évidemment choisir ses animaux avec attention. Il existe différentes races adaptées aux petits jardins urbains comme aux grands espaces ruraux : demandez conseil auprès d’un spécialiste afin de trouver celles qui correspondront le mieux à vos attentes.

Vos futures protégées vont avoir besoin d’un espace extérieur confortable pour vivre correctement : prévoyez un petit enclos clos et sécurisé où elles pourront gambader librement durant la journée tout en étant protégées des prédateurs nocturnes (renards…).

Les poules sont des animaux voraces qui ont besoin d’une alimentation saine et équilibrée pour être en bonne santé et pondre de bons œufs frais. Prévoyez du grain, mais aussi des restes de cuisine ou des légumes cuits, elles vous les rendront bien !

Pour que vos nouvelles amies se sentent chez elles et soient en bonne santé, il faut entretenir régulièrement leur habitat. Cela peut inclure nettoyer l’enclos tous les jours, changer la paille plusieurs fois par semaine ou encore traiter préventivement contre les parasites.

Avec ces quelques conseils simples à suivre, vous voilà prêt(e) à adopter la poule attitude chez vous ! En plus de bénéficier de leur compagnie attachante au quotidien, vous profiterez aussi de nombreux avantages pratiques tels que la production d’œufs frais chaque jour ainsi qu’une contribution concrète au développement durable en recyclant vos déchets organiques grâce aux poules composteurs écologiques ambulantes !