Sous-traitance et entreprise responsable sont-elles compatibles ?

La sous-traitance se révèle indispensable pour répondre à une demande croissante en termes de création de sites web, de rédaction de contenus, de gestion de projets ou de référencement. Autrement dit, les tâches sont confiées à des agences offshore localisées notamment au Maroc, à Madagascar ou au Bénin. Gros plan sur les agences web délocalisées et sur leur responsabilité environnementale

Les avantages de la délocalisation des agences web

Une main-d’œuvre locale et compétente, des charges moindres, une connexion à coût raisonnable poussent les agences web à délocaliser leur production. C’est ainsi que de nombreuses succursales s’implantent dans les pays francophones afin de minimiser les coûts d’exploitation et ainsi optimiser les profits. D’ailleurs, vous pouvez trouver un collaborateur compétent et externalisé sur le site Ma-meilleure-collaboratrice.com, une plateforme qui compte une équipe internationale.

A lire également : Pourquoi opter pour les bonbons personnalisés ?

Celle-ci est composée de prospecteurs commerciaux, d’administrateurs, de rédacteurs SEO, de Community managers… Les services d’un assistant virtuel délocalisé permettent à une entreprise de réaliser des économies tout en améliorant ses résultats. Cette alternative entraîne de nombreux avantages, pour ne citer que le gain de temps, les coûts moindres ainsi que la flexibilité.

sous-traitance et entreprise responsable

A lire aussi : Comment obtenir votre Kbis de SASU ?

La délocalisation : une solution économique

Le recours à la sous-traitance des tâches permet à une entreprise d’optimiser la rentabilité de son investissement. Cette solution se révèle particulièrement pertinente pour rester compétitive. Cela implique également des retombées positives en termes de performance et d’efficacité. Et c’est grâce à la démocratisation du web que les prestataires délocalisés peuvent répondre efficacement aux attentes de leurs clients. Ils garantissent des services de qualité, dans le respect des délais impartis.

Faire de l’externalisation responsable une priorité

La sous-traitance ne doit surtout pas être perçue comme une contrainte, mais comme une opportunité de libérer notamment son potentiel. C’est ainsi que la plupart des sociétés off-shore veillent à maintenir une certaine qualité de vie au travail. Cela implique, entre autres, des embauches en CDI, des salaires confortables, une mutuelle santé pour chaque collaborateur et pour toute sa famille.

Et ce n’est pas tout, de nombreuses agences digitales SEA prouvent que la sous-traitance et la responsabilité environnementale sont tout à fait compatibles. Cela commence par le tri sélectif et par le recyclage des déchets. S’en suivent la sélection de prestataires écoresponsables ainsi que la mise en place d’une charte de responsabilité environnementale.

L’écoresponsabilité au sein d’une entreprise délocalisée se traduit aussi par l’adoption de gestes basiques visant à limiter son empreinte écologique. Il peut s’agir d’encourager des habitudes simples comme le recours à des gobelets en carton, des mugs personnalisés réutilisables et la mise à disposition de papier recyclé. Il faut savoir que l’écoresponsabilité s’évalue à différents niveaux. Il convient aux dirigeants de prévoir le développement durable au cœur de leur stratégie.

Les enjeux du développement durable

En prônant l’écoresponsabilité, une entreprise sous-traitante améliore son image et promeut ses valeurs. Elle améliore aussi sa compétitivité en réduisant certains coûts d’exploitation. Le recours aux énergies renouvelables et la gestion des ressources s’avèrent impératifs. Attention, devenir une entreprise écoresponsable ne requiert pas forcément une réorganisation totale. L’écoresponsabilité débute par de petites actions du quotidien. Pour commencer, il convient d’adapter les commandes de fournitures en fonction de la demande des collaborateurs. L’écoresponsabilité se traduit surtout par des gestes simples comme le fait d’éteindre l’ordinateur tous les soirs.