Seniors : quelles sont les solutions disponibles pour un meilleur maintien à domicile ?

Selon les derniers recensements réalisés en 2018, la France compterait plus de 13 millions de personnes âgées d’au moins 65 ans. Pour aider cette part importante de la population à vivre chez elle dans les meilleures conditions malgré la perte progressive d’autonomie, certains organismes — privés et publics — proposent aujourd’hui diverses solutions. Téléassistance et services d’aide à la personne, aides matérielles, aides financières : découvrez dans cet article les différentes aides à disposition des séniors pour un meilleur maintien à domicile.

La téléassistance et les services d’aide à domicile

Avec l’âge, la force physique et la dextérité tendent à diminuer. La réalisation de certaines tâches de la vie quotidienne peut par conséquent devenir difficile, voire même dangereuse. En effet, avec la vieillesse, les personnes âgées peuvent avoir du mal à faire seules le ménage par exemple. De plus, certains gestes anodins comme monter ou descendre les escaliers ou encore aller à la douche peuvent les exposer à une chute. Pour préserver la sécurité, le confort mais aussi la dignité des séniors qui souhaitent passer leurs vieux jours chez eux, la téléassistance et le recours aux services d’aide à la personne s’imposent comme d’excellentes alternatives.

A lire en complément : Quelle cigarette électronique pour débuter ?

La téléassistance pour un maintien à domicile sécurisé

La téléassistance est tout simplement l’assistance à distance. C’est un service particulièrement adapté pour optimiser la sécurité des personnes âgées à domicile. Il permet de leur porter assistance rapidement en cas d’accidents domestiques, de blessures ou de malaises médicales ou encore de vol ou d’effraction. Grâce à dispositif simple, le sénior « téléassisté » peut contacter un centre d’appel d’urgence, et ce, tous les jours et à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. En optant pour les services d’entreprises spécialisées dans ce domaine, par exemple la téléassistance Présence Verte pour le maintien à domicile, le sénior peut déclencher volontairement une alarme par simple pression sur un bouton porté au poignet ou en collier. Qui plus est, l’alarme peut également se déclencher par détection automatique en cas de besoin.

maintien à domicile personnes âgées

A lire aussi : CBD Shop : ce qu'il faut savoir avant d'acheter

Les services d’aide à la personne

Les services d’aide à la personne se destinent aux personnes âgées qui ne sont plus en mesure de s’acquitter seules de certaines tâches de la vie quotidienne. Proposés par des entreprises spécialisées ou des particuliers, ils englobent généralement :

  • L’entretien du domicile et les tâches ménagères : ménage, lessive, etc.
  • Les courses, la cuisine et la prise des repas ou d’éventuels médicaments.
  • L’aide à la toilette, à l’habillage, au lever et au coucher.
  • L’aide aux tâches administratives.

Faisant intervenir un ou une auxiliaire de vie à domicile, ce type de services permet aux séniors d’avoir un peu de compagnie et les éloigne ainsi de l’isolement social.

Les aides matérielles

Actuellement, plusieurs équipements et matériels sont disponibles sur le marché pour aider les personnes âgées à mieux vivre chez elles et disposer d’un maximum d’autonomie. Ces équipements peuvent soit faciliter leur vie au quotidien, soit améliorer le confort de leur domicile.

Les aides techniques

On distingue notamment :

  • Les aides au déplacement : déambulateurs, fauteuils roulants, canne de marche…
  • Les aides au transfert : barres d’appui, lève-personnes…
  • Les aides visuelles et auditives : lunettes de vue, audioprothèses
  • Les aides à l’hygiène : siège de douche, grenouillère, couche pour adulte…

Les aides domotiques

Depuis quelques années maintenant, la domotique se met aux services des séniors en leur simplifiant considérablement la vie. Selon les besoins des séniors ainsi que la configuration de leur domicile, il est par exemple possible de trouver aujourd’hui sur le commerce un système d’allumage automatique des lumières. Fonctionnant à l’aide d’un détecteur de présence, ce type de dispositif évite aux séniors de se déplacer dans le noir et limite ainsi les risques de chute.

Par ailleurs, certains systèmes permettent également une ouverture et une fermeture centralisées des volets roulants, évitant ainsi cette corvée qui peut être assez fatigante pour les personnes âgées.

Les aides financières

La téléassistance, les services d’aide à la personne ainsi que les aides matérielles peuvent être d’une grande utilité dans le maintien des personnes âgées à domicile. Cependant, y faire appel peut avoir un coût non négligeable. Fort heureusement, il existe certaines aides financières pouvant aider à la prise en charge de ces coûts en question. Outre l’Assurance maladie qui peut rembourser l’achat de certains équipements comme le déambulateur, le fauteuil roulant ou les prothèses auditives, certains organismes ou collectivités peuvent également octroyer des aides.

Le Département

Le conseil départemental est en charge de l’octroi de l’allocation personnalisée d’autonomie à domicile (APA) aux personnes âgées qui en font la demande. Il s’agit de la principale aide financière accordée aux séniors souhaitant bénéficier d’une aide au maintien à domicile. Pour profiter de cette aide, il faut avoir plus de 60 ans et présenter un niveau de dépendance importante, plus précisément un niveau GIR allant de 1 à 4.

Aucune condition de ressources n’est nécessaire. Toutefois, le montant octroyé sera calculé en fonction du niveau de ressources du sénior qui a besoin d’aide.

Les personnes âgées qui ne sont pas éligibles à l’APA peuvent se tourner vers l’aide-ménagère à domicile. Également versée par le conseil départemental, cette aide sociale est, comme son nom l’indique, dédiée à payer les services d’aide au ménage. Pour être éligible à ce financement, il faut avoir au moins 65 ans et démontrer des difficultés à effectuer les tâches ménagères essentielles.

Contrairement à l’APA, le déblocage de l’aide-ménagère à domicile est soumis à des conditions de ressources. Un sénior célibataire pourra en bénéficier si ses revenus mensuels sont plafonnés à 803,2 €. Pour un couple, ce plafond est fixé à 1246,97 €.

La caisse de retraite

Les personnes âgées retraitées, en situation de fragilité et ayant besoin d’une aide à domicile peuvent faire une demande de financement auprès des caisses de retraite. Ce type d’aide peut être octroyé pour couvrir les frais de déménagement, de téléassistance, ou encore d’une aide après une sortie d’hôpital… Les séniors éligibles à l’APA ne sont pas éligibles à cette subvention.

La caisse d’allocation familiale (CAF)

Sous réserve de condition de ressources, la CAF peut également verser des aides financières aux personnes âgées qui ont besoin d’une aide pour le maintien à domicile. En effet, selon le profil des séniors, elle peut octroyer l’aide personnalisée au logement (APL) ou l’allocation de logement social (ALS).