Quel bac pour faire des études de droit ?

droit

Après l’obtention du baccalauréat, la suite pour beaucoup d’élèves est de poursuivre les études supérieures. Parmi les filières choisies, le droit se démarque le plus. C’est une branche qui offre beaucoup de débouchés. Toutefois, nombreux sont les nouveaux bacheliers qui souhaitent savoir si leur bac est compatible avec cette formation. Découvrez dans ce guide, plus d’éclaircissements.

Étudier le droit avec un bac technologique

Il est possible de poursuivre ses études en droit après l’obtention d’un bac technologique ou STG. Au cours de cette formation, plusieurs matières sont liées au droit. Cependant, la réalité est toute autre en faculté de droit. Il est remarqué une différence entre les deux approches. Pour permettre à ses bacheliers STG de s’intégrer facilement, plusieurs écoles proposent des cours de remise à niveau pour renforcer les notions de droit.

A voir aussi : Comment trouver un emploi à Draguignan ?

D’après une étude, environ 10 % des étudiants en faculté de droit sont titulaire d’un bac technologique.

Étudier le droit avec un bac littéraire

Une entrée en faculté de droit peut vous être accordée si vous détenez un bac littéraire. En effet, le droit est une discipline où la capacité à faire des rédactions et des commentaires bien soignés est un atout. C’est une qualité que doit normalement posséder un étudiant littéraire. Celui-ci a été confronté à cet exercice au niveau de plusieurs matières notamment en Philosophie, en Histoire et en Français.

Lire également : Comment s'habiller pour une entrevue dans une entreprise de recrutement ?

Bien que cette branche semble, vous tendre les bras, il est important de faire attention à certains détails. Le droit demande beaucoup de rigueur et d’organisation qui risquent de vous surprendre lors de vos débuts. Après plusieurs séances de pratique, vous vous intègrerez facilement.

Étudier le droit avec un bac scientifique

Vous avez un bac scientifique. Si oui, sachez que le droit est une filière qui réussit bien aux étudiants provenant de votre filière. La raison est due à leur logique et à leur faculté d’apprendre et de raisonnement. Ils sont rigoureux et peuvent facilement structurer les devoirs auxquels ils font face.

Toutefois, ils rencontrent également des limites. Celles-ci s’observent au niveau de la production écrite. En effet, le droit demande parfois assez de culture générale et des connaissances complémentaires qui ne se gagnent pas avec un bac S. Parmi toutes les filières, c’est le baccalauréat S qui semble en inadéquation avec le droit, car il manque dans le programme une matière sociale.

Étudier le droit avec un bac économique et social

Le titulaire d’un baccalauréat ES (économique et social) s’est familiarisé au cours de sa formation à des matières telles que : la sociologie, la politique et l’économie. Celles-ci offrent alors un bagage conséquent pour affronter avec moins de difficulté le droit qui comporte assez de matières sociales comme celles mentionnées. Ainsi, le bac économique et social est assez compatible avec les études en droit. Après le bac S (scientifique), c’est ce baccalauréat qui offre un pourcentage de réussite élevé.

En somme, pour étudier le droit, il est possible de passer par plusieurs baccalauréats. Il s’agit entre autres du bac technologique, littéraire, scientifique, économique et social. Cependant, il est important de beaucoup impliquer, peu importe, le type de votre diplôme.