La qualité de l’air intérieur : Un facteur dans la conception de la maison

La qualité de l’air intérieur peut avoir un impact significatif sur la santé de votre famille. La pollution intérieure est souvent pire que les sources extérieures, ce qui signifie que vous pouvez être exposé à des problèmes de santé tels que l’asthme et les allergies. Heureusement, il existe de nombreux moyens d’améliorer cette situation grâce à des astuces simples que chacun peut adopter.

Déterminez la qualité de l’air dans votre maison

L’air intérieur de votre maison est probablement plus pollué que tout autre endroit où vous allez. L’air sale peut provenir de diverses sources, notamment la cuisine, les animaux domestiques et même les dégâts des eaux. Ces facteurs, combinés à une mauvaise isolation dans de nombreuses habitations, ont pour conséquence que la qualité moyenne de l’air à l’intérieur des habitations est plus élevée que celle de l’air extérieur.

A voir aussi : Le bois pour le jardin : un matériau écologique

Bien que de nombreux signes différents puissent indiquer un problème d’humidité, l’un des plus courants est la moisissure. Vous pouvez remarquer des taches ou des cloques sur vos peintures et la formation de condensation sur les rebords de fenêtres.

Vous pouvez investir dans un appareil de contrôle de la qualité de l’air qui surveille l’humidité, le CO2 et d’autres facteurs pour vous aider à évaluer l’état de votre maison. Si vous constatez la présence de contaminants dans l’air, vous saurez quoi faire pour améliorer l’air de votre maison.

Lire également : Quelle différence entre balai vapeur et nettoyeur vapeur ?

Améliorez la qualité de l’air dans votre maison

  • Adoptez un système de chauffage à faibles émissions. Les appareils de chauffage au gaz, au mazout et à l’électricité rejettent tous des polluants dans l’air. Si vous optez pour une source de combustible plus propre, comme l’énergie solaire ou le chauffage géothermique, cela réduira considérablement la quantité de pollution intérieure dans votre maison.
  • Cherchez les logos environnementaux associés aux produits achetés pour contribuer à améliorer la qualité de l’air intérieur. Certaines certifications de produits verts sont conçues pour aider les consommateurs à identifier les options saines pour les matériaux de construction, les appareils électroménagers et d’autres produits que le ménage utilise quotidiennement.
  • Utilisez des produits de nettoyage naturels. De nombreux nettoyants chimiques agressifs libèrent des produits chimiques dangereux dans l’air lorsqu’ils sont utilisés, alors que les nettoyants plus naturels n’ont pas cet effet. Si vous devez utiliser des nettoyants chimiques, veillez à ce qu’ils soient correctement ventilés.
  • Choisissez des moquettes et des rideaux qui améliorent la qualité de l’air. De nombreuses moquettes sont fabriquées à partir de matériaux synthétiques comme le chlorure de polyvinyle, qui dégagent des substances chimiques dans l’air intérieur. Cela peut provoquer de nombreux problèmes respiratoires chez les personnes qui vivent dans la maison où elle est installée. Les rideaux et les stores en fibres naturelles comme le coton minimisent le risque de dégagement de produits chimiques.
  • Installez des filtres à air HEPA. Ces appareils peuvent filtrer une grande partie des polluants en suspension dans l’air de votre maison, afin que vous et votre famille puissiez respirer plus facilement la nuit ou au moment de dormir. Vous pouvez en placer un dans chaque pièce de votre maison pour filtrer davantage de polluants (de plus amples informations sur la purification de l’air sont disponibles ici : https://www.savoir-avant-achat.com/purificateur-air/).
  • Faites appel à un service professionnel de nettoyage des conduits d’air. Si vous n’avez pas fait nettoyer les conduits d’air de votre maison au cours des dix dernières années environ, vous risquez d’avoir divers problèmes de santé liés à une mauvaise ventilation et à un air sale à l’intérieur de votre système de conduits.

Déshumidificateur d’air et humidificateur d’air pour améliorer l’air de votre maison

Il est important d’avoir un taux d’humidité adéquat pour votre maison afin d’éviter le développement d’acariens ou de moisissures. En fait, il existe deux solutions qui vous permettront de la stabiliser à 40-60%.

Le déshumidificateur d’air

Un déshumidificateur d’air est un outil indispensable à toute habitation. Il peut être utilisé aussi bien dans les pièces chauffées que dans les pièces non chauffées, selon le type que vous choisissez d’acheter. Cet appareil extrait l’humidité de l’air et empêche la condensation sur les fenêtres et les murs. Vous pouvez ensuite rejeter cette humidité à l’extérieur ou utiliser une pompe de vidange si vous ne souhaitez pas le vider régulièrement. L’humidité peut endommager vos meubles, vos vêtements, et même augmenter le risque d’allergies.

L’humidificateur d’air

Idéalement, l’humidité relative devrait se situer autour de 40-60 % dans les maisons, mais elle est souvent beaucoup plus faible en hiver. L’humidificateur d’air ajoute de l’humidité à l’air de votre maison. Il s’installe très facilement à l’aide d’un câble USB ou de piles, selon le modèle que vous choisissez d’acheter. Il vous suffit de remplir l’appareil d’eau tous les matins pour qu’il reste fonctionnel.

Les avantages d’un air sain

Il y a plusieurs avantages à avoir une maison où l’air est frais et propre. Il s’agit notamment de garder les membres de votre famille actifs et d’éliminer le risque d’effets néfastes des polluants sur la santé. Parmi les autres avantages, citons l’efficacité énergétique accrue des appareils tels que les chaudières ou les humidificateurs qui fonctionnent plus efficacement lorsqu’ils ne travaillent pas dur pour produire de l’air pur.

Les effets néfastes d’un air pollué ne touchent pas seulement les humains. Il peut être à l’origine de divers problèmes qui menacent la sécurité et la valeur de vos habitations, comme la formation de moisissures ou la fissuration des sols due à une humidité excessive dans les habitations dotées d’un mauvais système de ventilation.