Hypnose et arrêt du tabac : une alliance gagnante ?

Hypnose et arrêt du tabac : une alliance gagnante ?

Si vous avez l’habitude de fumer depuis de nombreuses années, alors vous êtes probablement accro à la cigarette. Pour mettre fin à cette dépendance, il existe des solutions pratiques comme la cigarette électronique et l’hypnose. Cette dernière présente d’ailleurs de nombreux atouts dans le cadre du sevrage tabagique. Zoom sur les effets de l’hypnose sur l’arrêt du tabac.

La cigarette électronique : un accompagnement pour l’arrêt du tabac

D’après les informations de Santé Publique France, près de 700 000 personnes se seraient débarrassées du tabac au cours des 7 dernières années grâce à l’e-cigarette. Ce grand nombre peut être expliqué par la présence de nicotine dans certains e-liquides de cigarette électronique blu 2.0, mais aussi par la façon dont les utilisateurs vapotent.

A lire également : Perte auditive et hypacousie - Diagnostic et traitement

La combinaison de ces deux facteurs contribuerait à atténuer considérablement le sentiment de manque, aidant ainsi les futurs anciens fumeurs à abandonner progressivement le tabac.

Toutefois, il est important de noter que certains utilisateurs de cigarette électronique ne parviennent pas à arrêter complètement le tabac. Au lieu de cela, ils diminuent plutôt leur consommation de cigarettes tout en utilisant la cigarette électronique en parallèle : on les appelle vapofumeurs.

A lire aussi : Doù vient la dyspraxie ?

Les avis sur l’hypnose et l’arrêt du tabac

L’hypnose est une méthode utilisée pour renforcer la conscience du fumeur concernant les dangers de la dépendance au tabac et le désir de s’en libérer. Le thérapeute offre à cet effet diverses suggestions afin de l’aider dans cette démarche.

Hypnose et arrêt du tabac : une alliance gagnante ?

De cette manière, l’individu se focalisera seulement sur les pensées qui pourraient le motiver à arrêter de fumer. Quant au thérapeute, il utilise la pratique de l’hypnose pour faciliter la projection dans un avenir sans tabac.

En seulement une séance, 70 % des individus suivant une thérapie sous hypnose parviennent à arrêter de fumer. Cependant, pour de meilleurs résultats, il faut de la patience, mais aussi comprendre le degré de dépendance à la nicotine.

Aussi, il est important de noter que de nombreux effets secondaires peuvent survenir pendant le traitement, tels que la prise de poids, l’anxiété, etc. Selon de nombreuses études, l’utilisation de l’hypnose pour arrêter la cigarette s’avère être plus efficace que d’autres méthodes. Mais, certaines études remettent en question l’efficacité de celui-ci.

Il existe cinq niveaux différents d’approche pour un sevrage tabagique grâce à l’hypnose.

  • Proposer directement au fumeur de modifier ses habitudes.
  • Changer la façon dont celui-ci perçoit le comportement de dépendance.
  • Utiliser l’hypnose afin de se projeter dans l’avenir sans dépendance au tabac.
  • Utiliser l’hypnose comme méthode aversive.
  • L’autohypnose pour donner plus d’autonomie au patient.

Une seule session d’hypnose peut être suffisante dans certains cas. Cependant, le thérapeute est toujours prêt à recevoir son patient en cas de problèmes et mettre à sa disposition des sessions de soutien pour renforcer ou continuer le processus de détachement. Si l’arrêt du tabac ne se produit pas encore, il est inutile de faire plusieurs séances. Il faudra plutôt patienter quelques semaines avant une nouvelle séance d’hypnothérapie.

L’arrêt brutal s’est avéré toujours meilleur que l’arrêt progressif. Le patient opte pour l’hypnose afin de se débarrasser rapidement de sa dépendance.