Nuits agitées : 5 conseils pour éviter de gêner votre partenaire

Bouger de manière excessive la nuit peut être très inconfortable. Si vous partagez votre lit avec votre partenaire, il y a de fortes chances que ces mouvements incessants soient source de gêne pour ce dernier, affectant ainsi la qualité de son sommeil. Toutefois, il existe des solutions pour résoudre le problème et permettre à tout le monde de passer une excellente nuit sans être gêné par les mouvements de l’autre. Voici donc comment y parvenir.

Achetez un matelas offrant une bonne indépendance de couchage

Si vos mouvements nocturnes perturbent le sommeil de votre partenaire, cela signifie que votre matelas n’offre pas une indépendance de couchage, ce qui en fait un équipement moins adapté à votre utilisation. De nombreux couples étant confrontés à ce problème récurrent, une solution a en effet été pensée pour pallier le problème et améliorer votre sommeil lorsque vous dormez à deux : l’indépendance de couchage. Très souvent négligée, cette dernière représente pourtant un critère de sélection important lors de l’achat d’un matelas, puisqu’il assure le confort du dormeur quand bien même son partenaire effectue beaucoup de mouvements.

A lire également : Quelles sont les meilleures gammes de nutrition pour animal ?

Pour éviter de gêner la personne à côté de vous, vous devez vous assurer que l’équipement choisi au moment de l’achat vous fait bénéficier d’une bonne indépendance de couchage. C’est la particularité des matelas Simmons qui offrent un excellent confort. De plus, gardez à l’esprit que tous les matelas n’offrent pas cet avantage. Pour avoir une indépendance de couchage optimale, tournez-vous vers les matelas à ressorts ensachés. Ces derniers épousent à la perfection les courbes du dormeur ce qui permet à celui-ci de profiter d’un soutien optimal.

Privilégiez les matelas comportant un grand nombre de ressorts pour plus de confort. De plus, les matelas en latex ou à mémoire de forme, grâce à leur capacité à épouser la morphologie, proposent également une très bonne indépendance de couchage.

Lire également : Quelle couleur pour un couloir sans fenêtres ?

matelas confort nuit

Choisissez un matelas 180×200

Différentes raisons peuvent expliquer les mouvements répétitifs pendant le sommeil. Dans la plupart des cas, ce phénomène est causé par un stress important ou de l’anxiété. Quoiqu’il en soit, cela peut être une grande source de gêne pour votre partenaire. L’une des solutions à envisager est l’achat d’un grand matelas offrant le maximum d’espace. S’il existe des matelas de dimensions 140×190, 140×200 et 160×200, les fabricants proposent également des matelas encore plus larges de 180×200.

Ce type de matelas suffisamment grand réduit la gêne occasionnée par vos mouvements nocturnes pour votre partenaire. Garantissez encore plus votre confort en achetant un matelas à ressorts ensachés de 180×200. Pour les utilisateurs qui préfèrent le matelas à mémoire de forme ou en latex, pensez également à choisir des modèles de cette dimension.

Quelques habitudes à adopter

Certaines habitudes permettent de réduire les mouvements nocturnes gênants. Puisqu’il s’agit d’un phénomène causé principalement par le stress, adoptez des habitudes favorisant la relaxation le soir avant d’aller vous coucher.

Pratiquez des exercices physiques

La pratique d’activités physiques peut être très bénéfique pour le sommeil et ainsi être en forme tout au long de la journée. En plus de favoriser l’évacuation du stress, le sport permet la sécrétion d’endorphine qui représente un antidépresseur naturel agissant comme la morphine ou l’opium. Pour relaxer, il ne sera pas nécessaire de pratiquer une activité physique intense. Une séance quotidienne d’une trentaine de minutes est suffisante pour améliorer votre sommeil. Une étude révèle d’ailleurs qu’en pratiquant de la course pendant 30 minutes le soir, un individu améliore de 65% la qualité de son sommeil. Outre la course à pied, essayez également la marche. Quoiqu’il en soit, choisissez une activité sportive qui vous convient et pratiquez-là le soir après le travail.

Mangez léger le soir

Le fait de trop bouger la nuit peut être dû à une mauvaise habitude alimentaire. Préférez les repas légers le soir et évitez au maximum le sucre qui est un excitant puissant. De même, il faut exclure les matières grasses qui sont difficiles à digérer. Si vous êtes habitué à boire une boisson alcoolisée le soir, il faudra changer cette habitude et ne consommer que des tisanes aux vertus bénéfiques pour votre sommeil. Ajoutez à vos menus des aliments comme le poisson, les produits laitiers ou des fruits.

Débarrassez-vous des pensées négatives

L’une des meilleures manières de lutter contre les troubles du sommeil qui entraînent beaucoup d’agitations la nuit est de vous débarrasser des idées négatives. Évitez de consulter vos mails ou de travailler avant d’aller au lit, à moins qu’il soit question d’une urgence. Si vous avez des soucis, en parler à un proche, un ami ou votre conjoint peut également s’avérer bénéfique.

Vous pouvez lire également : quel poêle à bois choisir pour 100 m² ?