Cybersécurité : comment assurer la sécurité web en entreprise ?

Il n’est pas rare que des entreprises voient un de leurs nouveaux produits immédiatement copiés par des concurrents, avant même son lancement. Même les grandes enseignes font face à des piratages, imputés à une défaillance au niveau de la sécurité informatique. Ce type de problème peut être causé par un programme malveillant, des virus ou des emails frauduleux qui peuvent endommager les appareils informatiques et compromettre l’intégrité de vos données. Les cybermenaces constituent un important obstacle au développement d’une entreprise, source de dépenses importantes. La mise en place de protocoles, d’outils et de techniques de sécurisation performants constitue une première ligne de défense efficace contre les hackers et les ransomwares.

Proxy et firewall, les premiers remparts contre les hackers

Commençons par une définition claire et simple de la première ligne de défense en sécurité du réseau d’entreprise.

A découvrir également : Que propose l'entreprise Car-mo ?

Le firewall : une protection contre les attaques informatiques

« Pare-feu » en français, le firewall est outil servant à gérer les entrées et sorties de flux de données entre les logiciels utilisés au sein de l’entreprise et les réseaux extérieurs. Cette interface permet de protéger les serveurs et les postes de travail au sein de l’entreprise. Il s’agit de la première étape de sécurisation du matériel et des données contre les intrusions des pirates.

Le proxy : un blocage contre les pages web douteuses

Le proxy est un équipement complémentaire au firewall afin de mieux filtrer les connexions et bloquer les contenus douteux. Il permet une mise en cache généralisée des pages web consultées, ce qui aidera à l’optimisation de la bande passante. Grâce au proxy, vous pourrez gérer précisément les flux sortants depuis le réseau local vers l’extérieur.

A découvrir également : Le tour du monde avec Costa Croisières

firewall

Pourquoi utiliser un serveur proxy pour réseau d’entreprise ?

Les différentes machines montées en réseau au sein de votre entreprise et connectées à internet sont plus vulnérables aux attaques de hackers si votre réseau ne possède pas de proxy. Vous risquez des fuites de données sensibles et il sera très compliqué de trouver de quelle machine provient la faille. Avec un proxy, les flux internet échangés avec l’extérieur sont traçables et les attaques sont plus facilement repérables. De même, les pirates auront plus de difficultés à remonter dans votre réseau pour attaquer vos serveurs.

Ces différents problèmes peuvent être corrigés en déployant un proxy au sein de votre entreprise.

Les avantages de cet outil sont multiples :

  • Masquer les adresses IP de toutes les machines en ne faisant apparaître qu’une seule adresse IP.
  • Limiter les accès à différents sites web (considéré comme frauduleux, douteux, illégaux ou favorisant la perte de temps, etc.)
  • Avoir une traçabilité précise des flux
  • Optimiser la vitesse d’affichage des pages web grâce au cache
  • Bloquer les malwares qui peuvent se propager depuis un serveur web

En utilisant un proxy, vous permettez aux utilisateurs au sein de votre entreprise de travailler sur internet avec moins de risques.

Le firewall protège le réseau des attaques

Sans firewall, sachez que toutes les machines en réseau au sein de votre entreprise sont librement accessibles depuis « l’extérieur », via une simple connexion internet. L’usage du firewall permet de :

  • Surveiller les échanges effectués entre l’extérieur et le réseau interne
  • Protéger les appareils informatiques des attaques (PC, tablettes, etc.)
  • Filtrer les connexions entrantes
  • Contrôler et suivre les ressources partagées sur le réseau

Le déploiement d’un pare-feu est nécessaire pour identifier le type de trafic qui entre ou qui sort de vos serveurs et vérifier s’il n’y a pas de flux caché ou de tentative d’intrusion. Cet outil permettra également de contrôler les parties accessibles par les clients ou les partenaires sur votre réseau. Vous ne tenez certainement pas à ce que vos clients ou des visiteurs qui se connectent chez vous puissent consulter librement votre comptabilité et y modifier des documents. Avec le firewall, vous pourrez rejeter les requêtes qui ne correspondent pas à vos activités ou à vos attentes.

Utiliser un firewall correctement configuré est crucial pour sécuriser l’accès à votre réseau. Vous pouvez également limiter le trafic vers certains sites comme YouTube ou FaceBook afin d’optimiser vos performances.

Intégrer séparément un proxy et un firewall au réseau de l’entreprise

Il y a quelques années, le proxy et le firewall ne faisaient qu’un. Toutefois, cette installation pour protéger le serveur de l’entreprise n’est désormais plus conseillée. La nature des flux web a évolué et les techniques d’attaque des cyberpirates également.

Les professionnels sont catégoriques en ce qui concerne ces mesures de sécurité : il est indispensable d’avoir deux outils distincts pour sécuriser votre navigation web. Pour cela, vous devez déployer un proxy autonome d’un côté et un firewall fiable de l’autre. Ce type d’installation est devenue une pratique de base à adopter pour assurer votre cybersécurité.

Les options qu’il propose sont très appréciées :

  • La qualité de la base de données URL du proxy
  • La finesse du filtrage particulièrement performante
  • La présence d’un système d’analyse antivirus en temps réel dans le flux

L’installation d’un firewall et d’un proxy autonomes reviendra moins cher qu’une solution qui regroupe ces deux outils. Si la charge de la bande passante augmente, vous devrez réactualiser vos équipements. Mais en disposant d’un proxy dédié sur votre serveur d’entreprise, vous n’aurez plus qu’à vous concentrer sur le firewall uniquement.

D’autres mesures de sécurité à prendre pour protéger votre parc informatique

En premier lieu, il est nécessaire de mettre en place une politique de sécurité informatique au sein de votre entreprise. Celle-ci devra être communiquée à tous vos collaborateurs afin de les renseigner sur les risques de cyberattaques et les conséquences de ces dernières, par exemple de ne pas cliquer sur les liens et les pièces jointes qu’ils reçoivent par email d’un expéditeur externe. De cette manière, les utilisateurs auront tous le même niveau d’information en ce qui concerne les sites interdits et les accès limités. Vos salariés et partenaires pourront également être plus prudents lorsqu’ils sauront quel impact le piratage informatique peut avoir sur l’entreprise. Par ignorance, ils sont malheureusement les premiers responsables de fuite de données en entreprise, en laissant entrer des malwares dans le système simplement après avoir cliqué sur une image rigolote de chaton envoyée par email ou sur leur smartphone au bureau.

Pour cela, effectuez un audit des systèmes de protection qui existent déjà. Faites appel à des spécialistes pour réaliser cette étape afin de connaître les solutions adaptées à votre activité. Les professionnels de la sécurité informatique sauront déterminer les systèmes de protection efficaces face à la multiplication des appareils connectés sur votre réseau. Les ordinateurs portables et même les smartphones doivent être pris en compte pour éviter les failles de sécurité.

Le choix de votre proxy et de votre firewall est primordial pour des résultats satisfaisants. Déterminez les outils fiables et sécurisés, mais aussi ceux qui seront faciles à déployer au sein de votre système informatique. Sachez que toutes les entreprises peuvent être victimes de cyber criminalité, quelle que soit leur taille ou leur secteur d’activité : personne n’est à l’abri de la malveillance. Prenez le temps d’identifier les menaces et de mettre en place la meilleure installation pour prévenir ces attaques dans votre société.