Santé : 3 astuces pour gérer facilement les urgences

Être malade ou se blesser peut arriver n’importe quand, et n’importe où. Personne n’a son dossier médical greffé sous le bras en permanence et certaines situations peuvent être particulièrement stressantes. Pour gérer ces moments urgents de la meilleure manière possible, nous vous proposons de découvrir 3 astuces qui rendront les choses plus simples. 

Penser au dossier médical partagé 

Il est rare de posséder une copie de son dossier médical et encore plus rare de la garder avec soi en tout temps. De plus, si vous êtes la personne malade ou même inconsciente, vous risquez de ne pas pouvoir transmettre ces informations aux soignants. Pour parer à ce problème, le dossier médical partagé a été mis en place par la sécurité sociale. Lorsque vous adhérez au système, un autocollant est placé sur votre carte vitale et vous permet de visualiser vos informations sur le net. Chaque médecin consulté pourra lui aussi lire vos antécédents médicaux durant votre visite. Le dossier médical partagé est très utile, notamment lorsque vous devez consulter un médecin de garde au milieu de la nuit ou en vacances. Il vous suit partout et ne demande aucun effort ou mise à jour particulière. 

Lire également : Pourquoi utiliser un comparateur de mutuelles

Où placer vos kits d’urgence ? 

Si vous avez un grand logement, comportant plusieurs étages, il peut être judicieux de placer vos kits d’urgence à des endroits stratégiques. La plupart des coupures et brûlures importantes survenant dans la cuisine, un kit correspondant à ces blessures pourrait être présent dans cette dernière. Veillez à placer un kit par étage, toujours hors de portée des enfants. Pour vos déplacements, un kit complet peut-être disposé dans votre véhicule. Un dernier, beaucoup plus léger et comportant des pansements, du désinfectant et une pince à épiler peut être mis à portée de main dans un sac à dos ou un sac à mains lorsque vous êtes à pied. 

Anticiper le stress 

Selon les situations et le caractère de chacun, le stress peut faire perdre ses moyens. Cela est assez fréquent chez les parents dont l’enfant est malade ou blessé subitement. Pour anticiper ce genre de situation, il est préférable de préparer une fiche santé pour chaque membre de la famille à tête reposée et de la mettre à jour régulièrement. Cette dernière permet à chacun des parents de répondre aux questions fréquentes d’un médecin le plus rapidement possible et sans commettre d’erreur. Il faut y indiquer l’âge et le poids, le groupe sanguin s’il est connu, mais aussi les allergies ou traitement médicaux en cours. 

A lire aussi : Est-ce que le CBD dort ?

Optimiser la communication avec les professionnels de santé

En cas d’urgence, pensez à bien savoir communiquer efficacement avec les professionnels de santé. Pour cela, pensez à être calme et posé(e), tout en transmettant les informations essentielles.

Pour optimiser la communication avec le médecin ou l’infirmière lors des consultations, vous pouvez préparer une liste écrite des symptômes ou des questions que vous avez à poser avant de partir pour votre rendez-vous médical. Cela permettra de ne rien oublier et d’aller droit au but dès le début de la consultation.

N’hésitez pas à demander des explications si quelque chose n’est pas clair pour vous ou si vous ne comprenez pas un traitement prescrit par le médecin. Il est préférable que toutes vos interrogations soient clarifiées avant de quitter la consultation afin d’éviter toute confusion ultérieure.

Dans le cas où plusieurs professionnels sont impliqués dans votre suivi médical (médecin traitant, spécialiste …), assurez-vous qu’ils travaillent ensemble pour éviter tout risque d’interaction néfaste entre différents traitements médicaux prescrits.

Pensez aussi à informer les professionnels en charge du patient sur leurs antécédents familiaux s’il y a lieu, ainsi que leur mode de vie qui peut être un facteur aggravant dans certaines pathologies chroniques, comme l’alimentation, la pratique régulière d’exercices physiques, etc.

Savoir identifier les signes d’urgence et réagir rapidement

En cas de situation d’urgence, il faut savoir reconnaître les signes vitaux. En effet, certains symptômes peuvent révéler une urgence médicale. Il s’agit notamment du pouls rapide ou ralenti, des difficultés respiratoires intenses ou encore d’une perte de conscience. Dans ce genre de situation critique, chaque seconde compte et peut faire la différence entre une issue favorable et une tragédie.

Il faut appeler les secours grâce au numéro unique européen 112 afin qu’ils puissent intervenir dans les meilleurs délais.

Sachez aussi que certaines pathologies nécessitent une intervention médicale rapide dès l’apparition des premiers symptômes pour éviter toute aggravation ultérieure. C’est le cas notamment pour l’accident vasculaire cérébral (AVC), dont le taux de mortalité augmente considérablement avec le temps écoulé depuis son apparition.

Le meilleur moyen d’éviter ces situations critiques reste cependant la prévention en adoptant un mode de vie sain associé à un suivi régulier chez son médecin traitant.