Comment coudre du velours côtelé ?

Le velours côtelé est un type de tissu qui s’obtient à partir du coton, de viscose ou de fibres synthétiques. Ce tissu est dense et pour coudre du velours côtelé, il faut s’y prendre d’une manière singulière. Ici, il s’agira de détailler chacune des étapes de la couture du velours côtelé.

Coudre du velours côtelé : préparer le tissu à la découpe

Une fois que vous possédez le tissu, vous n’allez pas directement coudre le velours côtelé. Vous devez d’abord préparer la pièce. Écartez les modèles qui disposent de couture droite à faire sur la longueur. Ce côté est garni de cicatrices longitudinales. Ces derniers sont épais et ne vous permettront pas de réaliser une bonne couture.

A lire en complément : Quelles sont les entreprises en France spécialisées dans la fabrication de ressorts ?

Vous devez également laver le tissu. Assurez-vous qu’il soit bien fait pour éviter de rétrécir par la suite. Renseignez-vous sur les composants de votre tissu afin de déterminer la méthode à utiliser. Vous pouvez par exemple, coudre le velours côtelé endroit par endroit au niveau de la lisière. Après, faites le repassage à vapeur.

Il est aussi important de déterminer le sens dans lequel va le poil du tissu. Vous pouvez le savoir en passant la main tout au long de l’ourlet. Si vous ne sentez aucune rugosité, vous êtes dans le bon sens.

A découvrir également : Cigarette électronique : choisissez son premier e-cig

Couper le tissu pour coudre le velours côtelé

Avant de couper le tissu, il faut poser les patrons de votre modèle. Il est important que vous sachiez que le velours possède deux faces distinctes. La face ou l’endroit dispose de poils et l’envers est mat. C’est sur cette dernière que les patrons sont à poser.

L’objectif est de vous faciliter la découpe. Vous devez faire attention également au sens des poils et en tenir compte au risque de rater le modèle.

Pliez maintenant le velours endroit contre endroit pour la découpe. Épinglez les pièces du patron. À l’aide d’un ciseau, découpez les deux épaisseurs du tissu. Vous devez donc vous servir d’un ciseau solide et particulièrement tranchant.

Ne craignez pas pour les cas d’effilochage, car vous n’en aurez pas avant de coudre le velours côtelé. Cependant, les poils peuvent tomber. Faites donc attention à votre méthode de coupe. N’oubliez pas de passer l’aspirateur après la découpe.

Coudre le velours côtelé et l’assembler

Avant de coudre le velours côtelé, vous pouvez marquer le tissu pour plus de précision. Servez-vous de craie pour cela ou faites simplement des crans au ciseau de broderie.

Pour coudre le velours côtelé et l’assembler, vous devez utiliser une aiguille neuve pour éviter d’être ralenti. De plus, ce matériel de couture doit être adapté à votre tissu. La manière la plus simple pour en être certain est de vérifier l’épaisseur du tissu afin de prendre une aiguille plus grande.

Pour faire simple, utilisez une aiguille utilitaire n° 70 ou n° 80. Pour le fil, choisissez du coton ou du polyester ordinaire. Vous devez régler la longueur du point de la machine à coudre sur une longueur moyenne. Cependant, n’accélérez pas sur le mouvement du pied.

Pour réduire l’impact, il est important de poser un papier entre les griffes de la machine et le tissu. Assemblez les pièces pour terminer le travail.

Entretenir votre tenue une fois que vous avez terminé de coudre du velours côtelé

Une fois que la couture est achevée, il faut maintenant procéder au repassage de votre modèle. Ne vous fiez pas à l’épaisseur du tissu. Le repassage se fait à l’envers pour protéger les poils. De même, n’oubliez pas de poser une serviette éponge épaisse en dessous. Cela vous évite d’écraser les poils.

Le repassage se fait à la vapeur pour maintenir la structure du tissu et pour vous garantir une utilisation à long terme. Si vous souhaitez laver ce type de tenue, vous devez le tourner à l’envers afin de protéger les poils. Ils sont si fragiles et importants.

De plus, le lavage doit être effectué à des températures comprises entre 30 et 40 degrés Celsius. En raison de la fragilité du tissu, le cycle de lavage doit être réglé sur délicat. Veillez à cela. Au sujet du type d’essorage à effectuer, il doit aussi être réglé sur délicat.