L’acoustique et le mobilier acoustique : des paramètres de performance de travail importants

Le bruit peut être source de stress sur le lieu de travail. La concentration d’un employé est vite perdue quand une nuisance sonore, forte ou même très faible, vient l’interrompre. Les solutions acoustiques sont donc particulièrement prisées en entreprise. La tendance des open spaces a en effet ouvert les espaces collaboratifs, générant plus de communication, mais également plus de bruit. Quelles solutions existent pour atténuer les nuisances dues au bruit en entreprise ?

L’open space est-il trop bruyant ?

L’environnement de travail en open space est né dans les années 1960 et a rapidement été adopté dans de nombreuses entreprises. Il offre des avantages non négligeables : d’abord la facilité de déplacement, encourageant les collaborateurs à mieux communiquer et une meilleure lumière dans l’espace de travail.

Lire également : Comment trouver facilement un emploi en France?

Cependant, les espaces ouverts laissent librement place aux bruits produits par toute une flopée d’employés. Les discussions entre collègues, le son des touches du clavier, des clics de souris, de la photocopieuse, celui des sonneries ou vibreurs, la musique étouffée provenant du casque du voisin, ainsi que les conversations téléphoniques sont autant de nuisances sonores. Elles sont même source de stress, de déconcentration et ont une mauvaise influence sur l’humeur et la performance des salariés. Une solution pour conserver à la fois cette structure et donner un cadre de travail plus favorable à la productivité de l’employé serait l’adoption de mobilier acoustique.

Wood Mobilier : alcôves acoustiques
Alcôves acoustiques « Village » pour segmenter l’espace de travail https://www.wood-mobilier.com

A lire également : Trouver un distributeur professionnel Mastercam et Robotmaster en France

Le mobilier acoustique individuel

La norme NF S31-199 sur les « Performances acoustiques des espaces ouverts de bureaux » a pour objectif d’apaiser la quantité de perturbations causées par les bruits en open space. Mais en attendant la mise en place officielle de cette normalisation, l’entreprise peut aussi choisir d’aménager son local avec un mobilier dit acoustique. Ce type de mobilier a été conçu pour créer des espaces isolés et plus intimistes. Le mobilier acoustique est né de l’idée d’allier deux concepts : les avantages de l’open space et le besoin de l’employé de disposer d’un bureau individuel pour travailler dans un environnement propice à sa productivité, loin des nuisances créées par ce cadre de travail.

Ce type de mobilier offre également à l’employé un cadre design et agréable où il peut se mettre « dans sa bulle » très facilement grâce aux séparations acoustiques destinées à cet effet. L’isolation phonique qui l’accueille lui permet de mieux se concentrer sur son travail et d’être plus productif.

Le mobilier acoustique collectif

Ce type de mobilier n’est pas destiné qu’au confort acoustique individuel. Il propose également des solutions innovantes pour le travail collectif. Que ce soit pour des rassemblements pour un brainstorming sur un nouveau projet, ou pour des mini-séances de formation sur de nouvelles normes de travail à appliquer au bureau, qui ne concerne pas forcément tout le monde… De temps en temps, des groupes de collaborateurs au sein de l’entreprise auront eux aussi besoin de salles de réunion ou d’espaces de coworking isolés. Malheureusement, l’agencement des bureaux en open space ne leur permet pas forcément d’avoir toute la discrétion dont ils ont besoin.

Le concept de mobilier acoustique a déjà prévu des solutions d’aménagement des bureaux pour ce genre de situation. Des meubles de bureau professionnels et de mini-espaces créés par des cloisons amovibles, modulables, garantissant une excellente absorption acoustique ont été conçus à cet effet. Ces espaces promettent aux participants une réunion loin des oreilles indiscrètes, ou encore des séances de travail qui sont assurées de ne déranger personne. Cet espace acoustique, très ergonomique, peut être fermé ou non. Ses cloisons acoustiques amovibles sont réglables selon le degré de discrétion recherché par les participants.

Optimiser les revêtements acoustiques

Le passage à l’open space fait déjà partie des étapes opportunes à la motivation des employés. Ses inconvénients ont poussé les designers et architectes à créer des postes de travail, du mobilier, des espaces professionnels plus propices à la bonne performance de l’employé. Le revêtement de sol est tout d’abord conçu dans une matière qui réduit les impacts sonores sur le lieu de travail. Les innombrables allers-retours des employés (qui dit open space dit libre circulation) ne vont pas sans générer de bruits de pas lourds et désagréables, tout comme les maladroits qui font souvent tomber leurs affaires.

Après le sol, il est conseillé de travailler sur l’acoustique des grandes surfaces – en l’occurrence le plafond et les murs – dans un local pour diminuer l’effet de rebond des ondes sonores. Les panneaux acoustiques muraux et les plafonds acoustiques doivent disposer d’une absorption phonique optimale : ces solutions isolantes peuvent également être utilisées dans la salle de sport, si l’entreprise en a une.

open space

Une idée de mobilier acoustique disponible et très répandue : la cloison acoustique

Le sol, les murs et le plafond sont préparés à renvoyer le moins de sons possibles il ne reste qu’à séparer l’espace par des cloisons. Même si vous avez déjà beaucoup investi dans du mobilier « classique», vous pouvez vous intéresser au mobilier acoustique. Son esthétique lui permet de se fondre avec tous les types de décorations. Si le maître mot est la recherche de la performance des employés, les placer dans un cadre de travail calme favorisera leur productivité.

La cloison acoustique est un des équipements les plus utilisés pour garantir une bonne performance acoustique. Il s’agit d’une cloison classique dans sa fonction, mais elle protège du bruit ambiant. Assez épaisse, elle est conçue en mousse d’absorption phonique. Facile à installer et immédiatement fonctionnel, ce type de séparation permet en quelques instants d’obtenir un espace de travail individuel accueillant son occupant dans des conditions de travail optimales.

La cloison acoustique de bureau peut prendre la forme d’un paravent, être pliable et amovible. Parfois, elle peut également être garnie d’un plafond insonorisant, ce qui est très pratique pour l’occupant si son espace de travail est situé dans un endroit très fréquenté. Cette cloison peut être utilisée pour séparer un poste de travail d’un autre, pour isoler un téléphone bot, ou encore pour séparer deux espaces qui ont des fonctions différentes – entre un espace bibliothèque et des bureaux en open space par exemple.