Les bienfaits d’un massage postnatal sur une jeune maman

Les bienfaits d'un massage postnatal sur une jeune maman

Le massage postnatal peut avoir de nombreux avantages pour la mère et le bébé. Il contribue à réduire le stress, à favoriser la relaxation, à renforcer les muscles et à restaurer l’élasticité naturelle du corps. L’arrivée d’un nouveau bébé s’accompagne de nouveaux résultats de recherche qui confirment les bienfaits du massage postnatal. En fait, il a été signalé que le massage postnatal a des effets similaires à ceux d’autres types de massage. Les dernières données suggèrent que les avantages sont nombreux, notamment : la dépression postnatale est plus susceptible de survenir si votre partenaire ne reçoit pas de massage régulier ; les douleurs lombaires après l’accouchement sont réduites par des massages réguliers ; et les mères qui reçoivent des massages réguliers déclarent se sentir moins souvent stressées.

Qu’est-ce qu’un massage postnatal ?

Le terme « massage postnatal » désigne l’acte de masser la mère ou son bébé après l’accouchement. Le massage postnatal est généralement proposé environ deux semaines après l’accouchement pour aider la mère et le bébé à se sentir plus détendus. Le massage consiste à manipuler les tissus mous du corps avec les doigts. Les bienfaits du massage sont nombreux. Il a été démontré que la pratique du massage améliore la circulation sanguine, augmente les niveaux d’oxygène, réduit les niveaux de cortisol et aide à libérer des endorphines.

A lire également : Quelle heure coucher bébé 14 mois ?

Qui peut pratiquer un massage postnatal ?

Le massage postnatal est un massage bien-être, il n’est donc pas nécessaire d’avoir un diplôme médical pour le réaliser. Pour autant, une femme qui vient d’accoucher est fragile, son corps s’est transformé durant 9 mois, et suite à l’accouchement le processus inverse (et accéléré) se met en place. La personne qui masse une jeune maman doit avoir le geste sûr, et doit connaitre parfaitement l’anatomie d’une femme qui vient d’accoucher. Les personnes susceptibles de réaliser un massage postnatal doivent avoir suivi une formation en massage postnatal. Ce sont des personnes qui gravitent généralement autour du milieu de la périnatalité. Il s’agit de puéricultrices ou auxiliaires puéricultrices, de massothérapeutes, kinés ou ostéopathes désirant se former au massage postnatal, des services de maternité désirant acquérir cette compétence, des esthéticiennes ou encore des thérapeutes en SPA ou dans des hôtels de luxe proposant des massages bien-être. Dans tous les cas, une personne pratiquant des massages postnatal ont également suivi une formation prénatal sur les femmes enceintes.

Avantages immédiats pour la mère et le bébé

On attribue au massage postnatal de nombreux bienfaits :

A lire aussi : Quelles sont les valeurs du système éducatif ?

  • Réduit le stress et favorise la relaxation : Il a été démontré que le massage postnatal réduit les niveaux de stress et favorise la relaxation. Cela permet de réduire les niveaux de cortisol dans l’organisme, qui peuvent avoir des effets à court et à long terme sur le corps. Des études ont également révélé que l’effet du massage dépend de l’âge de la mère, les femmes plus âgées ressentent davantage les bienfaits du massage.
  • Renforce les muscles : Il a été démontré que le massage améliore le flux sanguin vers les muscles, ce qui signifie qu’ils reçoivent plus d’oxygène et de nutriments. Cela permet de restaurer l’élasticité et d’augmenter la force.
  • Maux de dos post-partum : Il a été démontré que le massage postnatal aide à soulager les douleurs dorsales des nouvelles mères. Il peut réduire jusqu’à 68 % le risque de lombalgie.
  • Amélioration du lien entre la mère et l’enfant : Il a été démontré qu’un massage régulier après l’accouchement augmente le niveau d’attachement entre la mère et le bébé. Lorsque la maman prend soin d’elle, elle prend mieux soin de son bébé.
  • Diminue le syndrome post-partum : Une maman massée régulièrement va reprendre conscience de son corps et se le réapproprier. En se sentant mieux au fil des séances, elle va se détacher de ce sentiment de ‘perte’ suite à l’accouchement, et se sentira mieux rapidement. Il a été prouvé que le massage postnatal agissait positivement sur les symptômes post-partum.
  • Moins de douleur : Il a été démontré que le massage postnatal aide à soulager les douleurs lombaires, en raison de la relaxation des muscles. Il peut également contribuer à atténuer les douleurs et le gonflement des seins associés à l’allaitement.
  • Une élasticité retrouvée : Il a été démontré que le massage augmente l’élasticité des muscles environnants, ce qui contribue à rétablir l’équilibre naturel du corps.
  • Meilleur allaitement : Il a été démontré que le massage postnatal contribue à améliorer l’allaitement en augmentant le flux sanguin vers les seins.

Qu’est-ce que la dépression post-partum ?

La dépression post-partum est diagnostiquée cliniquement lorsque les symptômes de la dépression durent deux semaines ou plus après l’accouchement. On estime que 5 à 10 % des mères souffrent de dépression post-partum. Il s’agit d’une affection sérieuse qui nécessite des soins médicaux et un suivi spécialisé. La dépression post-partum peut être divisée en deux types : la phase dépressive et la phase anxieuse. La phase anxieuse peut précéder la phase dépressive et certaines jeunes mamans passent d’un anxiété extrême où elles sont à fleur de peau, et ont beaucoup de mal à, parfois même, quitter leur bébé des yeux, à une phase de dépression où elles se laissent aller et ne peuvent même plus se lever pour le nourrir. La période post-partum s’étend de la naissance jusqu’au retour de couche c’est-à-dire à peu près 6 semaines.

Le stress du post-partum et l’aide que peut apporter le massage.

Il a été démontré que le massage réduit le stress et favorise la relaxation. La réponse de relaxation est un état naturel dans lequel votre corps revient à un état actif et détendu. Dans un état de stress, les muscles sont tendus et la circulation sanguine est restreinte. Après un massage, le corps se détend, les muscles sont relâchés et le flux sanguin est augmenté. La maman se réapproprie son corps et retrouve son équilibre ce qui peut l’aider à réduire les effets du stress.

Conclusion

Le massage postnatal profite à la fois à la mère et, à travers son bien-être, au bébé. Il peut réduire le stress et favoriser la relaxation, renforcer les muscles et favoriser la guérison. Un massage régulier peut également contribuer à réduire la douleur, à augmenter les chances de passer une bonne nuit de sommeil et à améliorer le lien entre la mère et le bébé. Le massage postnatal est un moyen sûr et efficace d’améliorer votre santé et votre bien-être, ainsi que de réduire le risque de dépression postnatale.