Le Salvador devient le premier pays a accepté le Bitcoin comme monnaie totalement légale

Le Salvador est devenu le premier pays au monde à adopter le bitcoin comme monnaie légale après que le Congrès ait approuvé au début du mois de Juin la proposition du président Nayib Bukele d’adopter la crypto-monnaie, une décision qui a ravi les partisans de la monnaie.

Une première dans le monde

Avec 62 voix sur 84 possibles, les législateurs ont voté en faveur de la création d’une loi visant à adopter le bitcoin, malgré les inquiétudes concernant l’impact potentiel sur l’accord du Salvador avec le Fonds Monétaire International.

A lire également : Le canapé en tissu, bonne ou mauvaise idée ?

  1. Bukele a vanté l’utilisation du bitcoin pour son potentiel à aider les Salvadoriens vivant à l’étranger à envoyer des fonds dans leur pays, tout en affirmant que le dollar américain continuera d’avoir un cours légal. Dans la pratique, le Salvador ne dispose pas de sa propre monnaie.

« Il apportera l’inclusion financière, l’investissement, le tourisme, l’innovation et le développement économique pour notre pays« , a déclaré Bukele dans un tweet peu avant le vote au Congrès, qui est contrôlé par son parti et ses alliés.

L’utilisation de bitcoins sera facultative pour les particuliers et n’entraînera pas de risques pour les utilisateurs, a déclaré M. Bukele, le gouvernement garantissant la convertibilité en dollars au moment de la transaction grâce à un fonds de 150 millions de dollars créé à la banque de développement du pays, BANDESAL.

A lire en complément : Les avantages de la préparation de données

Selon la loi, les bitcoins devront être acceptés par les entreprises lorsqu’ils sont proposés en paiement de biens et de services. Les contributions fiscales pourront également être payées avec la crypto-monnaie.

« Si vous allez dans un McDonald’s ou autre, ils ne peuvent pas dire que nous ne prendrons pas votre bitcoin, ils doivent le prendre en vertu de la loi parce que c’est une monnaie légale« , a déclaré M. Bukele dans une conversation en ligne qu’il a tenue avec des personnalités du secteur des crypto-monnaies, parallèlement au débat au Congrès.

M. Bukele souhaite utiliser l’énergie des volcans du pays pour miner des Bitcoins

Dans une idée qu’il semble avoir développée du jour au lendemain, M. Bukele a ensuite déclaré qu’il avait demandé à l’entreprise publique d’électricité géothermique LaGeo d’élaborer un plan pour proposer des installations de minage de bitcoins utilisant l’énergie renouvelable des volcans du pays.

Bukele a partagé une vidéo sur son compte Twitter montrant un puissant panache de ce qu’il a dit être de la vapeur d’eau pure projetée dans l’air depuis un pipeline. « Nos ingénieurs viennent de m’informer qu’ils ont creusé un nouveau puits, qui fournira environ 95 MW d’énergie géothermique 100 % propre, sans émissions, à partir de nos volcans« , a déclaré M. Bukele.

Il a également déclaré que le Salvador offrirait la citoyenneté aux personnes qui prouveraient qu’elles ont investi dans au moins trois bitcoins.

Son utilisation comme monnaie légale commencera dans 90 jours, le taux de change bitcoin-dollar étant fixé par le marché. M. Bukele a déclaré que le gouvernement et la Banque centrale ne détenaient actuellement aucun bitcoin.

Le secteur des crypto-monnaies en plein essor

L’adoption légale du bitcoin par le Salvador est une grande nouvelle pour le secteur des crypto-monnaies, et cela motivera sûrement d’autres pays à prendre des mesures similaires, notamment des pays en développement qui peuvent grandement bénéficier des avantages de ces nouvelles monnaies numériques.

En attendant, le bitcoin est déjà utilisé pour de nombreuses applications : le géant du paiement en ligne Paypal a déjà autorisé le bitcoin comme moyen de paiement, certains sites de divertissement l’acceptent déjà aussi, lisez cet avis du casino 7bit par exemple, Expedia.com le célèbre site de réservation de voyage est un autre exemple de site qui accepte le bitcoin. Enfin il y a même déjà certains magasins physiques qui ont passé le pas comme  KFC, Domino’s Pizza et Subway. On peut aussi citer quelques associations comme Unicef et La Croix Rouge qui acceptent des dons en bitcoin.