Coronavirus : quel est l’intérêt de porter un masque ?

Depuis près de 4 mois, l’humanité entière a commencé une guerre sans merci contre un ennemi invisible qu’est le coronavirus et plus précisément le covid-19. C’est un virus contre jusqu’à présent un remède efficace n’a pas encore été trouvé. Néanmoins, ses quelques symptômes sont connus de même que ses voies de transmissions. À cet effet, l’Organisation Mondiale de la Santé et les gouvernants ont préconisé des solutions pour limiter la propagation du virus. Parmi celles-ci, il y a le port du masque. Quelle est alors l’importance de porter un masque en ces temps ?

Les symptômes du coronavirus 

Les coronavirus sont tous d’origine animale. Dans le cas de ce que nous vivons actuellement, l’animal réservoir serait la chauve-souris et la maladie aurait atteint l’homme par le pangolin. Toutefois aujourd’hui, le virus se transmet de deux principales manières. Il y a la transmission interhumaine et la transmission environnementale. Pour ce qui est de la première forme de transmission, cela se fait les gouttelettes de salive que vous projetez en toussant ou en éternuant. Cela dit, par des rapprochements, cela peut être transmis. Par voie environnementale, retenez que le virus peut être transmis par le contact des mains avec des surfaces contaminées. Aussi, suivant le taux d’humidité et de la fraîcheur de la zone, le virus peut survivre pendant une certaine heure ou un certain nombre de jours. Ainsi, lorsque vous touchez ces surfaces en ces moments vous pouvez être infectés.

Lire également : Comment faire de l'huile de CBD ?

Le masque, pour se protéger et protéger les autres

Avec ces voies de transmission, vous comprenez qu’il faut déjà protéger son nez, ces mains puisque ces parties sont les plus exposer. En ce qui concerne le nez, vous devez inéluctablement porter un masque comme le masque chirurgical. Il faut noter que le masque chirurgical est anti-projection. Le présent masque va éviter la projection de sécrétions des voies aériennes supérieures qui peuvent contenir des agents infectieux pouvant se transmettre aux autres.

Ainsi, quand vous éternuez, ce masque sur vous protégera ceux qui sont à vos côtés. L’autre utilité d’un autre masque, c’est la protection aussi bien de celui qui le porte que des personnes se trouvant dans son entourage. Il s’agit ici des masques FFP.

A découvrir également : Comment choisir l’atomiseur de sa cigarette électronique ?

Ces masques assurent la protection de celui qui le porte contre les risques d’inhalation de gouttelettes contaminés. Dans le même, il empêche le porteur d’envoyer les siennes dans l’environnement. Cependant, vous devez forcément utiliser les masques chirurgicaux lorsque vous ressentez les premiers symptômes de ce mal. Ainsi, vous ne contaminerez pas vos proches. Enfin, retenez que les masques chirurgicaux diminuent la quantité de virus qu’on peut détecter dans les gouttelettes respiratoires et dans l’air. Porter le masque aujourd’hui, c’est réduit la possibilité d’être contaminé par le mal du siècle.

Durée de vie des masques

Les masques que vous porterez n’ont pas une durée de vie illimitée. En respirant, vous provoquez de l’humidité. En conséquence, sachez que les masques chirurgicaux n’ont qu’une certaine durée de vie ou sont efficaces que pendant 3 à 4 heures. Les masques FFP peuvent quant à eux résister pendant 3 à 8 heures. Par ailleurs, retenez qu’un masque ne peut être réutilisé. Ainsi, vous ne devez pas le laver et espérer tirer un quelconque avantage. Vous devez alors les changer fréquemment pour vous préserver. Lorsque vous vous retirez le masque avec ses ficelles, prenez le temps de vous laver correctement les mains.