Comment réaliser des douches accessibles ?

douche pour personnes à mobilité réduite

Le moment de la douche est souvent redouté par les personnes à mobilité réduite. En effet, les salles de bain telles qu’on les conçoit sont encore trop rarement adaptées aux personnes souffrant de handicaps moteurs.

Fort heureusement, les choses changent notamment au niveau de la réglementation. Ainsi, nous vous livrons aujourd’hui quelques conseils pour rendre votre douche plus accessible, que ce soit avec une paroi de douche adaptée ou bien grâce aux nouvelles règles sur les ressauts.

A voir aussi : Orientation du soleil : comprendre son lever et coucher pour mieux planifier

Les douches “zéro ressaut”

Le ressaut, c’est la petite marche qui sépare la zone de douche du reste de la salle de bain. Il sert à limiter les risques d’inondation, mais c’est un réel souci pour les personnes à mobilité réduite et les seniors. Depuis 2020, l’écart obligatoire de profondeur de 2 cm a été levé pour les constructions à neuf.

Cependant, le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) précise dans son rapport que les douches “zéro ressaut” doivent être pensées différemment pour le bon écoulement de l’eau et comporter des surfaces anti-dérapantes pour respecter les autres normes de sécurité en vigueur. La douche “zéro ressaut” est donc une solution intéressante si vous partez sur une construction neuve pour maximiser l’accessibilité de la douche.

A voir aussi : Comment nettoyer le rotin noirci ?

Les dimensions particulières de la salle de bain PMR

Une salle de bain destinée à une personne à mobilité réduite peut permettre un usage individuel, essentiel pour l’estime de la personne et le respect de son intimité. Aussi, il convient de respecter certaines dimensions et normes pour conférer cette autonomie à la personne.

La salle et la zone de douche doivent donc permettre à une personne en fauteuil roulant de rentrer et sortir de la pièce, mais aussi de faire demi-tour. Les équipements doivent être placés stratégiquement et hors du passage pour permettre une utilisation facile et en général, les lavabos, et toilettes doivent être abaissés par rapport à une salle de bain classique.

Bien entendu, il faut également des accessoires spécifiques comme les sièges de douche rétractables et des barres d’appuis pour permettre à la personne de transférer son corps vers la douche ou le siège des toilettes.

Enfin, pour les robinets, il faudra éviter les modèles demandant une rotation afin qu’ils soient plus faciles à ouvrir et fermer depuis un fauteuil roulant.

Des travaux pouvant valoriser une habitation

Si vous possédez plus d’une salle de bain, le fait d’en avoir une accessible aux personnes à mobilité réduite peut valoriser votre habitation. En effet, lorsque ces personnes cherchent un logement, elles doivent prévoir des travaux d’aménagement et si ils sont déjà faits, la personne est susceptible de proposer un prix plus intéressant.

Ces aménagements sont la garantie de l’intimité, de la dignité et de l’autonomie de personnes qui se sentent souvent trop assistées et qui souvent seront heureuses de pouvoir vivre chez eux en toute tranquillité.