Pourquoi est-il indispensable de porter des chaussures de sécurité dans le milieu du BTP ?

S’il y a bien un domaine dans lequel vous devez porter des chaussures de sécurité, c’est bien le BTP ! Il suffit parfois de peu de chose pour qu’un accident survienne, avec des conséquences parfois irréversibles… Bien que certains salariés ne prennent pas toujours au sérieux les risques qu’ils prennent, ce n’est généralement pas le cas des employeurs. Ces derniers peuvent être soumis à des amendes et autres sanctions s’ils ne font pas tout le nécessaire pour protéger leurs employés.

Les Équipements de Protection Individuels (ou EPI) ne concernent d’ailleurs pas que les chaussures de sécurité dans le BTP, mais aussi des protections au niveau de la tête avec un casque. Dans d’autres domaines, il arrive qu’il soit nécessaire de protéger d’autres parties du corps, comme les bras ou les genoux… Néanmoins, le travail de sensibilisation autour de la chaussure de sécurité dans le BTP est plus compliqué à réaliser.

A découvrir également : Comment immatriculer un cyclomoteur ancien sans carte grise ?

Chaussure de sécurité BTP : quels sont les risques si vous ne les portez pas ?

S’il est demandé aux employés sur les chantiers de porter des chaussures de sécurité, cela n’est pas pour les contraindre ! Bien que les chaussures de sécurité ne soient pas toujours très agréables à porter au quotidien, elles ont un rôle important. Si vous ne prenez pas le temps de les porter, voici les risques que vous prenez :

Une plaie

Un mauvais mouvement sur un chantier, une glissade, ou un appareil laissé quelque part là où il ne devrait pas peut rapidement conduire à une plaie ! Même si cette dernière ne sera pas forcément aggravée, les marques qu’elle laissera et la douleur sur le moment vous empêcheront d’avancer sur votre chantier. Le retard pris sur un chantier étant rarement rattrapable, une simple plaie peut avoir de lourdes conséquences…

A lire en complément : Comment réussir la création de son entreprise ?

chaussure de sécurité btp

Même en hauteur, il est recommandé de porter des chaussures de sécurité pour le BTP.

Une blessure musculaire

Pouvant être plus grave qu’une plaie, la blessure musculaire peut aussi être la conséquence de chaussures de sécurité pour le BTP que vous n’aurez pas portées ! En effet, une blessure musculaire peut arriver dans le cas où vous devez forcer sur vos pieds ou sur vos chevilles, et que vous ne disposez pas des protections adéquates. Il vous sera plus difficile de circuler au sein du chantier, et vous ralentirez vos collègues. Heureusement, la plupart des blessures musculaires se terminent bien sur les chantiers, mais elles peuvent être très facilement évitées avec des chaussures de sécurité adaptées.

Une fracture

Si vous avez une fracture pendant un chantier, la situation est alors beaucoup plus grave ! En effet, cela signifie que vous avez un problème osseux qu’il faut prendre très rapidement au sérieux. Qu’il s’agisse d’une fracture ouverte qui est visible, ou d’une fracture de compression liée à un objet qui a écrasé votre pied, cela peut constituer un accident du travail. Pourtant, avec de simples chaussures de sécurité adaptées au BTP, vous pourriez éviter de prendre un risque pour votre employeur, mais avant toute chose pour votre propre santé !