Aesio, la mutuelle santé qui vous ressemble

black and gray stethoscope

En France, l’assurance maladie offre une couverture santé à tous les Français. Elle évite qu’un problème de santé se double d’un souci financier. Pour autant, le reste à charge sur les frais médicaux ne cesse d’augmenter. Pour obtenir une couverture à 100%, il vous faut une mutuelle santé Aésio.

A quoi sert une mutuelle santé ?

Une complémentaire santé est un contrat d’assurance souscrit de manière volontaire pour obtenir le remboursement de certaines dépenses. Il s’agit principalement de celles qui ne sont pas couvertes par la sécurité sociale et du reste à charge.

A découvrir également : Comment composer son e-liquide soi-même ?

Toutes les dépenses de santé que vous pouvez avoir ne sont pas remboursées à 100 % par l’assurance maladie. De manière générale, la sécurité sociale rembourse 70 % des sommes engagées sur la base de tarifs conventionnés. Cela peut par exemple concerner des médicaments ou encore des consultations chez un médecin ou un spécialiste.

Comme le souligne Aésio Mutuelle, il existe une différence entre le prix que vous payez réellement et le tarif conventionné de la sécurité sociale. Cette différence peut même être significative.

A voir aussi : Le Reiki, une astuce antistress accessible à tous

Par exemple, la Sécurité Sociale peut décider que son tarif quand vous conventionné pour tel soin est de 40 euros alors que le coût réel est de 50 euros. Cela signifie que si vous êtes remboursé à hauteur de 70 %, cela porte uniquement sur les 40 €. Vous serez donc remboursé de 28 euros par l’Assurance Maladie. Le reste à charge pour vous est alors de 40 € – 28 € = 12 € auxquels s’ajoutent les 10 € (50 € – 40 €) de surcoût que vous avez payés réellement. Résultat, sur un montant réellement de 50 €, vous n’êtes remboursé que de 28 € et vous devez débourser de votre poche 22 €.

La souscription à un contrat de mutuelle santé permet de couvrir tout ou partie du reste des dépenses de santé qui restent à votre charge.

person sitting while using laptop computer and green stethoscope near

Indispensable pour les frais dentaires, d’optique et d’hospitalisation

Si les soins les plus courants sont plutôt bien remboursés par la Sécurité Sociale sur la base de 70% des tarifs conventionnés, il n’en est pas de même pour tout. Parmi les postes de dépenses en matière de santé qui sont les moins bien remboursés, il y a tout ce qui est dentaire, optique et hospitalisation.

Souscrire à une garantie hospitalière

Souscrire à une mutuelle sortie n’a de sens que si vous adaptez les garanties à votre besoin réel. Toutefois, il y a un cas de figure que vous ne pouvez pas anticiper, c’est le risque d’être hospitalisé.

Toutefois, il est important de vous en prévenir car un accident ou une maladie grave sont des cas de figure qui peuvent arriver. Dès lors, en cas d’hospitalisation, vous risquez fort de vous retrouver face à des dépenses considérables. Pour bénéficier d’une couverture efficace, il est important de souscrire à une garantie hospitalière. Celle-ci vous indemnise dès le premier jour d’hospitalisation, et ce, même si c’est en ambulatoire.

Cette indemnité journalière peut-être employée par exemple pour prendre une chambre simple plutôt qu’une chambre double ou encore pour payer la garde de vos enfants.

La surcomplémentaire santé

Comme son nom l’indique, la surcomplémentaire santé vient s’ajouter à votre mutuelle pour renforcer les remboursements sur les postes de santé les plus coûteux comme l’hospitalisation, l’optique, les prothèses auditives ou encore les soins dentaires.