SkyBridge et First Advisors déposent leur candidature pour un ETF Bitcoin

bitcoin

L’année 2021 sera-t-elle celle de l’approbation d’ETF Bitcoin ? C’est en tout cas ce que laisse présager la récente demande conjointe de création d’un ETF sur Bitcoin, des sociétés Skybridge Capital et First Advisors. Si plusieurs entreprises ont déjà entamé la même démarche, la Securities and Exchange Commission (SEC), a jusqu’à présent toujours fermement refusé les demandes.

Une candidature conjointe

La société d’investissement SkyBridge Capital, dirigée par l’ancien directeur de la communication de la Maison-Blanche, Anthony Scaramucci, vient de s’allier à First Advisors, pour déposer une demande d’etf sur Bitcoin, auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC).

Lire également : Rachat de crédit immobilier : avantages et fonctionnement

Selon le dépôt S-1, SkyBridge sera le sous-conseiller de l’ETF et First Advisor sera le conseiller. L’ETF vise à coter des actions ordinaires sur le New York Stock Exchange (NYSE).

Déjà, on apprend que « L’objectif d’investissement du trust est que les actions ordinaires reflètent la performance du Bitcoin, moins le passif et les dépenses du trust. L’ETF ne cherchera pas à refléter la performance d’un benchmark ou d’un indice », comme l’explique le prospectus.

A lire également : Qui peut faire un rachat de crédit ?

Les USA en attente d’un feu vert de la SEC

Les deux sociétés rejoignent donc la liste d’attente des autres entreprises ayant entrepris cette même démarche, à l’instar de  NYDIG, Valkyrie, Wisdom Tree, ou encore du gestionnaire d’actifs étasunien VanEck, récemment revenu à la charge après avoir essuyé plusieurs refus de la part de la SEC.

De son côté, la société américaine de gestion d’actifs numériques, Grayscale, a récemment laissé entendre qu’elle était en train de planifier le lancement d’un produit ETF sur Bitcoin.

Des indices encourageants

Si  la SEC n’a pas encore donné son feu vert aux entreprises et a jusqu’à présent refusé toutes les propositions d’ETF Bitcoin, plusieurs indices indiquent que le vent pourrait bientôt tourner en faveur de ce dernier.

Parmi les signes encourageants : le succès des ETF Bitcoin en dehors des États-Unis, l’adoption croissante du Bitcoin par les institutionnels, ou encore la demande croissante des clients fortunés des banques pour une exposition au Bitcoin.

À noter également, que le tout nouveau président de la SEC, Gary Gensler, est un ancien président de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), qui a régulièrement affiché son optimisme sur la crypto et la blockchain.

Au-delà de la frontière américaine, des pays comme le Brésil et le Canada ont déjà approuvé les ETF sur Bitcoin de quelques sociétés. Au Canada, Purpose Bitcoin Fund a ainsi été le premier à obtenir le feu vert réglementaire, ouvrant notamment la voie au Evolve Funds Group.  En parallèle, le brésilien QR Asset Management, gestionnaire d’actifs de la société holding QR Capital, a annoncé le lancement du QBTC11, qui constitue le premier ETF Bitcoin en Amérique latine.