Comment financer un achat dans le neuf

L’achat dans le neuf présente beaucoup d’avantages grâce à la modernité des logements et leur performance. Les avantages sont aussi d’ordre pécuniaire car sur le plan fiscal et par rapport aux frais de notaire, le nouvel acquéreur bénéficie de belles remises. Le bien VEFA (vendu en état futur d’achèvement) est soumis à un certain nombre de règles dont l’observation est incontournable. Ces règles, il faut les connaitre avant d’entamer une quelconque procédure pour éviter d’éventuelles retombées pernicieuses.

L’apport personnel et le dépôt de garantie 

Comme dans la plupart des achats immobiliers, les futurs acquéreurs doivent immobiliser une somme constitutive de leur apport personnel. Classiquement, cet apport doit au moins être égal à 10% de la valeur vénale du bien. Il doit être en mesure de couvrir à lui seul le dépôt de garantie qui doit être réalisé au moment de la signature du contrat de réservation. La garantie atteint généralement 5% du prix si l’acte de vente est né au cours de l’année, au-delà, on parle de 2% ou moins. Le contrat de réservation doit toujours disposer d’une clause de résiliation au cas où la vente ne se fait pas pour une raison quelconque. Achetez dans ce programme immobilier 93 et le promoteur vous accompagnera et vous conseillera jusqu’à la réception effective de votre logement.

A lire aussi : 5 éléments à vérifier avant d’engager un chasseur immobilier à Rennes

Recherchez la banque idéale et débloquez vos fonds

Vous disposerez d’un délai d’au moins 2 mois avant la signature officielle de votre contrat de vente. Cela vous laissera le temps de trouver une banque pour obtenir un prêt ou de recourir aux services d’un courtier immobilier pour le même dessein : l’obtention d’un prêt auprès d’une banque. Pour la santé de vos finances, faites attention au taux annuel effectif global qui englobe tous les couts de prêt dont l’assurance emprunteur. Un fois votre prêt acquis, le versement du capital se fait de façon progressive et ne nécessite aucune action de votre part. Le promoteur se charge de tout gérer de connivence avec la banque.

A lire aussi : Comment procéder pour les loyers impayés ?