Qu’est-ce que ça veut dire designer ?

Le terme UX (acronyme anglais : User Experience), une expérience utilisateur française, désigne la qualité de l’expérience vécue par l’utilisateur dans n’importe quelle situation d’interaction. UX se réfère à l’expérience globale acquise par l’utilisateur lors de l’utilisation d’une interface, d’un appareil numérique ou plus largement en interaction avec n’importe quel appareil ou service. UX est donc de différencier ergonomie et convivialité.

A lire en complément : Comment les cheveux deviennent-ils ternes ?

Lire aussi : Qu’est-ce que UX Design ?

Qu’ est-ce que UX ? Vers une définition impossible ?

Pour être simple et au risque d’être réducteur, UX est l’expérience utilisateur expérimentée dans l’ensemble de l’interaction.

A lire également : Quelles sont les missions du vendeur ?

Il est difficile de produire une définition ultime et gelée de ce qu’est UX… et c’est tellement mieux. Il est convenu que l’UX repose sur la facilité d’utilisation (la « facilité d’utilisation » d’une interface) que sur l’impact émotionnel ressenti. Ces deux aspects de l’expérience utilisateur sont indispensables et inséparables pour se qualifier une expérience comme « bon UX ».

Quelle différence entre UX et convivialité ?

C’ est le sentiment de l’utilisateur qui distingue UX de la convivialité, ouvrant un champ beaucoup plus large que la bonne utilisation d’une interface et reliant des disciplines qui interpénètrent les unes les autres (conception de l’interface utilisateur, architecture de l’information, conception d’interaction, IHM, conception de services, etc.) comme le montrent les diagrammes et le domaine UX diagrammes (inférieur).

UX n’est donc pas strictement pragmatique comme l’est la facilité d’utilisation. Il implique l’impact émotionnel ressenti au cours de l’interaction, et inclut même l’anticipation de l’utilisation comme l’a noté Donald Norman, le premier à utiliser cette expression, dans cette citation très célèbre : l’UX correspondant aux « réponses et perceptions d’une personne découlant de l’utilisation ou de l’anticipation de l’utilisation d’un produit , service ou système ».

Origine du terme UX : il était une fois l’UX…

C’ est Donald Norman, dans les années 1990, qui a d’abord répandu le terme « expérience utilisateur », qui aura le succès il sait. Dans cette vidéo très courte et instructive, Donald Norman rappelle l’origine du terme « UX » et la vision qu’il a aujourd’hui, une vision ouverte qui met en place quelques idées.

L’ expression « expérience utilisateur » est plus couramment utilisée en référence à un environnement numérique, mais il serait réducteur de considérer que UX s’arrête là comme le rappelle Donald Norman dans cette vidéo.

Toute expérience vécue en interaction avec un appareil, numérique ou non, c’est UX !

Tant dire que c’est : UX est partout pour les multi-utilisateurs que nous sommes. Cette vision d’un UX omniprésent explique la place qu’il occupe aujourd’hui au point qu’elle est devenue une tendance majeure qui nous intéresse tous et concerne tous les secteurs, bien au-delà du numérique. UX est devenu un mot à la mode. Cette tendance justifie le rôle prépondérant et croissant d’une expertise jusque-là méconnue qui abordent, chacun à sa manière, la « conception de l’expérience  ». Cela va de « UX Conception » à « Conception de service » à « Conception de l’interface utilisateur » et « Design Thinking  ».

De nombreux diagrammes et autres diagrammes ou infographies tentent de « cartographier » les différentes zones de l’UX. Voici quelques-unes qui reflètent la diversité des visions des territoires UX . Tout le monde jette un éclairage différent sur les domaines de compétence concernés, mais ils montrent tous comment ces limites évoluent constamment et sont sujettes à interprétation.

Plusieurs tentatives de « mappage de l’UX »

Jesse James Garret dans son livre « Les éléments de l’expérience utilisateur » conçoit UX selon 5 plans essentiels pour concevoir une bonne interface. Du plus abstrait au plus concret, ces 5 niveaux sont :

  1. la vision stratégique utilisée pour définir les besoins de l’utilisateur et donc les objectifs
  2. les fonctionnalités de l’application ou le contenu de l’interface provenant directement de la
  3. la structureobjectifs , c’est-à-dire le séquençage des pages ou des écrans, en fonction des informations relatives à la conception et à l’architecture d’interaction
  4. le squelette utilisé pour concevoir une interface claire et parfaitement lisible
  5. apparence visuelle rendant l’interface plus attrayante et souhaitable

Document PDF complet : Les éléments de l’expérience utilisateur

Dans ce diagramme de Daniel Würstl, l’expérience utilisateur inclut : convivialité, sensation et apparence (design).

Source : Par Daniel Würstl (http://www.katzenbergdesign.net), via Wikimedia Commons

Diagramme créé par Digital Product Studio qui place UX au centre de 3 cercles concentriques : le prototypage, (basé sur la fonctionnalité), l’analyse commerciale (basée sur l’offre et les aspects marketing) et la dimension visuelle (basée sur la conception).

Source : www.ia.net

La roue d’expérience utilisateur Magnus Revang met en évidence les strates concentriques mobilisées pour obtenir un bon UX. Il est nécessaire de commencer à partir du centre (UX), puis aller jusqu’aux extrémités.

Version source/PDF

Ce diagramme de Thomas Pluralvonglas est basé sur des domaines d’expertise ou d’expertise. Il met en avant les disciplines d’Interaction Design, mais il montre clairement la place occupée par UX (via UX Design).

Enregistrer

Source : Par Thomas-Pluralvonglas (Travail propre), via Wikimedia Commons

Ce diagramme de Corey Stern nommé CUBI User Experience Model est une représentation très complète de l’UX. Le modèle CUBI inscrit l’UX dans un plus grand ensemble au carrefour de 4 axes majeurs qui ont donné ce nom : CUBI.

  • C ont
  • U ser Objectifs
  • B utilité Buts
  • I nteraction

Modèle CUBI UX

Télécharger le modèle UX CUBI en haute résolution

Le choix d’un diagramme UX nid d’abeille par Peter Morville montre une volonté de ne pas donner la priorité aux « benchmarks » dans l’évaluation de l’UX.

Source

La carte au trésor UX de Jeffery Callender et Peter Morville apporte une touche de légèreté. Il met en évidence la dimension « processus » mais aussi l’expertise nécessaire pour concevoir le meilleur UX.

Source

Nous comprenons qu’il existe autant de modes de présentation de l’UX qu’il y a d’organisations et d’experts. L’accent est mis sur tel ou tel élément en fonction sur l’heure et l’heure. Si tout le monde conçoit la bonne coupe, tous convergent sur l’importance d’avoir des benchmarks, des méthodes et des compétences pour une meilleure évaluation de l’UX.

Quels benchmarks, méthodes et expertise pour évaluer l’UX ?

Il est généralement convenu que la satisfaction de l’utilisateur est liée à la qualité du service ou de l’expérience de l’interface, au sens large du terme « expérience ». À partir d’une interface par exemple, on peut évaluer son accessibilité, son ergonomie, sa cohérence, son utilité, son environnement concurrentiel, son contexte d’utilisation et la promesse d’attractivité du service qui représente cette anticipation chère à Donald Norman.

Avec UX, l’expérience vécue est globale, et pas strictement pliée pour une utilisation seule.

Nous pouvons distinguer entre des critères d’utilisation stricts (l’interface est censée être utile, utilisable, utilisée, facile à trouver, accessible, etc.), des critères opérant dans un contexte de service ( l’interface devrait être efficace, souhaitable, crédible et agréable). Ces distinctions sont parfois utiles, parfois inopérantes. Quoi qu’il en soit, le défi est d’obtenir la meilleure expérience utilisateur possible .

Du côté « designer », de nombreuses méthodes peuvent être appliquées pour évaluer l’UX et ainsi l’optimiser. C’est une exigence qui s’applique tout au long de la conception de l’interface ou de la réflexion sur un service. Bien sûr, chaque organisation se concentrera sur telle ou telle approche en fonction de la nature du projet mais aussi de sa propre culture.

Voici l’expertise principale utilisée chez Usabilis pour comprendre et travailler sur la qualité de l’UX d’une interface ou d’un service. Nous avons découpé nos expertises en 3 grands registres :

  • Conception de service
  • Études utilisateur
  • Conception de l’interface

Difficile de parler d’UX sansmentionner UX Design et UX Resarch, qui fera également l’objet d’une définition distincte comme il se doit.

Qu’ est-ce que UX Design ?

UX Design est défini comme tous les moyens utilisés pour concevoir une interface qui répond pleinement aux exigences d’un « bon UX ». L’objectif est de fournir la meilleure expérience utilisateur possible. Par exemple, UX Design appliqué à un site Web se compose des éléments suivants :

  • Le rendreaccessible et facile à utiliser grâce à son ergonomie, son apparence, son design cohérent et ses fonctionnalités intuitives
  • Rendre crédible , grâce à une utilisation qui rassure
  • Rendre compatible , c’est-à-dire utilisable par les utilisateurs quel que soit le support numérique (smartphone, tablette, grands écrans…)

Constatation

UX ne se permet pas d’être facilement enfermé dans une définition, aussi large qu’elle soit. Ce sont là des pistes et des considérations qui s’enrichiront au fil du temps. Une chose est certaine, l’UX n’a jamais été autant à l’avant-garde de la scène. La phrase a parcouru un long chemin depuis Donald La première utilisation de Norman et n’est pas prête à disparaître. Le risque est plutôt que ce terme soit appliqué à n’importe quel type d’expérience et finalement vidé de son sens. Comme l’expérience est par nature illimitée, l’expérience utilisateur sera enrichie par de nouvelles pratiques et de nouveaux usages qui créeront de nouvelles disciplines. Donc une histoire à suivre…

Lisez aussi dans le lexique :

  • Qu’ est-ce que UX Design ?
  • Qu’ est-ce que UX Research, Recherche utilisateur ou Recherche utilisateur ?
  • Qu’ est-ce que la conception de service ?
  • Qu’ est-ce que Design Thinking ?
  • Qu’ est-ce que la facilité d’utilisation ?
  • Qu’ est-ce que l’expérience client (CX), l’expérience client ?
  • Quelle est la différence entre l’expérience client (CX) et l’expérience utilisateur (UX) ?
  • Expérience client omnicanal : l’expérience client au cœur de l’e-fashion
  • Carte d’expérience/parcours utilisateur
  • Carte empathie/carte empathie
  • Voyage client/parcours de l’utilisateur/parcours client
  • Service de Blueprint

Voir notre services :

  • Notre méthode de conception de service
  • Notre méthode DesignThinking

Enregistrer

Enregistrer

qui créeront de nouvelles disciplines. Donc une histoire à suivre…

Lisez aussi dans le lexique :

  • Qu’ est-ce que UX Design ?
  • Qu’ est-ce que UX Research, Recherche utilisateur ou Recherche utilisateur ?
  • Qu’ est-ce que la conception de service ?
  • Qu’ est-ce que Design Thinking ?
  • Qu’ est-ce que la facilité d’utilisation ?
  • Qu’ est-ce que l’expérience client (CX), l’expérience client ?
  • Quelle est la différence entre l’expérience client (CX) et l’expérience utilisateur (UX) ?
  • Expérience client omnicanal : l’expérience client au cœur de l’e-fashion
  • Carte d’expérience/parcours utilisateur
  • Carte empathie/carte empathie
  • Voyage client/parcours de l’utilisateur/parcours client
  • Service de Blueprint

Voir nos services :

  • Notre méthode de conception de service
  • Notre DesignMethod