Zoom sur la pompe à eau

Si vous possédez un jardin, essayez la pompe à eau qui est moyen de récupération d’une source d’eau afin de l’utiliser pour l’arrosage. Ainsi, c’est une manière écologique de réaliser des économies sur votre facture d’eau.  Dès que vous aurez mis en place votre pompe à eau, vous vous rendrez rapidement compte que vous pourrez l’utiliser de plusieurs façons.

A lire en complément : 4 variétés de fleurs à planter dans son jardin pour plus de couleurs

La pompe de surface : qu’est-ce que c’est ?

La pompe de surface est une pompe de levée. Ainsi, c’est une pompe à mettre en place en surface sur une source d’eau naturelle ou non. Le surpresseur est, par exemple, une pompe de surface qui dispose d’un réservoir. Il s’agit de l’inverse de la pompe immergée, qui elle, sert à être immergée dans l’eau dans le but de l’aspirer. Une pompe de surface doit manœuvrer à l’air libre. Un tuyau va dans l’eau afin de l’aspirer jusqu’à une profondeur maximale de 8 mètres.

La pompe de surface peut recycler une eau afin de la réutiliser pour arroser, mais aussi dans le cadre d’un usage domestique. Ainsi, c’est une activité permettant de préserver l’environnement et de minimiser les dépenses en eau en même temps. Une pompe de surface permet également de vider une eau assignée au tout-à-l’égout. Cette eau ne doit pas être surchargée saletés.

A découvrir également : MaPrimeRénov' 2022, tout ce qu’il faut savoir autour de ce dispositif

Généralement, les pompes de surfaces sont électriques monophasées ou triphasées, cependant, il existe des modèles qui carburent à l’essence.

Comment une pompe de surface est-elle conçue ?

Une pompe de surface est un outillage électrique à moteur composé d’un moteur, d’une transmission ainsi que d’un système hydraulique. Dans une pompe de surface, il y a une poignée permettant de la porter, un raccord de pompage, un raccord de refoulement, un bouton interrupteur pour les pompes manuelles, un moteur, des ailettes de ventilation, un bouchon de vidange, un bouchon de remplissage ainsi qu’un carter permettant de protéger le moteur hermétiquement.

Comment fonctionne une pompe de surface ?

L’eau est pompée jusque dans le corps de pompe grâce à un tuyau qui est connecté au raccord d’aspiration. Le moteur est connecté électriquement et maintien la commande d’aspiration du corps de pompe. Ce dernier, quant à lui est doté d’une roue permettant de faire couler l’eau ainsi que la relève. Ensuite, l’eau est conduite vers le raccord de refoulement, sous pression. Enfin, l’eau est évacuée vers un circuit de réutilisation ou vers le tout-à-l’égout. Il est important de veiller à ce que l’eau aspirée ne soit pas à température élevée. Le moteur est effectivement tiédi par l’eau qui traversante, les ailettes qui sont présentes sur les côtés du corps de la pompe complètent le travail.

Les types de pompes de surface

Il existe plusieurs types de pompe de surface, notamment la pompe de surface manuelle qui est un modèle de base. Ensuite, il y a la pompe mono-cellulaire qui est l’entrée de gamme en matière de pompe à eau, puis la pompe multi-cellulaire qui présente plus de puissance. Il y a également la pompe centrifuge, la pompe de piscine ou encore la pompe de transfert.