Ne laissez jamais vos émotions prendre le dessus lorsque vous tradez

Dans le trading, les émotions sont source de perte. Elles poussent le trader à prendre des décisions irrationnelles et à faire de mauvais choix. Que ce soit pour la cryptomonnaie ou les marchés financiers classiques, il faut être capable de contrôler vos émotions pour arriver à un trading gagnant. Pour y arriver, il existe plusieurs astuces pratiques qu’il faut respecter. Découvrez dans cet article toutes les informations pour contrôler vos émotions.

Gérez de manière rigoureuse le risque sur chaque trade

Lorsque vous trader, la gestion du risque est un élément très important. La gestion du risque à une relation directe avec le money management. Dans l’optique de bien maîtriser votre risque, il est primordial de ne pas risquer un pourcentage important de votre portefeuille sur chaque trade. Généralement, on estime qu’un trader débutant de doit pas dépassé les 1 % par trade. Au cas où vous prendriez plusieurs positions simultanément, veillez à réduire la taille de vos positions afin de ne pas dépasser le montant minimum de perte par jour. Noter que vous ne devez pas ouvrir un compte de trading avec un montant inférieur à 500 £ pour s’assurer une gestion du risque acceptable.

A découvrir également : Réussir dans le trading : comment s'y prendre ?

Fixer le montant minimum de perte par jour

Lorsque que vous réalisez un montant donné de perte, l’émotion finie par prendre le dessus et vous chercher à rattraper à tout prix les pertes enregistrées. Le trader cherche alors à augmenter l’effet de levier, prend plus de risque, se détourne de sa stratégie. Ce qui le conduit à une être irréversible du capital investi. C’est pour cette raison que vous devez fixer un montant maximum de perte par jour/mois/semaine avant de commencer à trader. Toutefois, vous devez veiller à vous fixer des niveaux de pertes acceptables et surtout des pertes de seuil que vous pouvez accepter sans que cela ne vous entraîne une crise d’angoisse. Si vous atteignez le seul fixer, vous arrêter de trader sur la journée, la semaine ou encore bien le mois.

Observez des pauses régulièrement

Le trading est une activité qui se réalise sous pression. Alors, il fait monter les nerfs. Par conséquent, vous ne devez pas hésiter à faire des pauses de façon régulière dans votre journée de trading. Ces pauses de ne doivent pas être uniquement journalière. Elles peuvent également durer des semaines entières. Les pauses de longues durées sont aussi importantes, car elles vous permettent de vous ressourcer. Il est important de notifier que vous devez pouvoir arrêter le trading à tout moment. L’adoption de cette activité ne doit en aucun cas nuire à votre vie sociale. Dans cette logique, les pauses permettent aussi de rester maître de ses actes et de se déconnecter du trading.

A lire aussi : Comment obtenir un prêt personnel rapidement ?

Ne déposez pas sur votre compte un montant trop important

Le trading demeure une activité ouverte à tous. Mais pas à ceux qui n’ont pas les moyens. Il est vrai que ce sont souvent les personnes modestes qui démarrent le trading dans le but de changer leur vie. Mais dans la plupart des cas, ils n’y arrivent pas, car le montant déposer est très faible et très important pour eux. Le gain généré dans le trading est fonction de montant déposé sur votre compte. Par exemple, un bon trader doit faire un bénéfice de 10 à 20 % par an. Si vous déposez 1000 £ n’espérer pas faire fortune. Par ailleurs, dans le trading chacun fait en fonction de ses moyens. N’essayez jamais de déposer un montant que vous ne pouvez pas perdre. Sinon, vous émotions risquent de prendre le dessus, car vous serez soumis à une pression trop importante. Les experts du domaine estiment qu’une personne ne doit pas risquer plus de 10 % de son épargne. De ce qui précède, vous allez mieux contrôler vos émotions et bien suivre les règles de gestion de risque si vous ne déposez pas un montant trop important.

En somme, un trader dominé par ses émotions fera sans aucun doute un trading et des trades perdant. Les éléments qui conduisent à la domination des émotions sont la peur, la cupidité, l’espoir, l’anxiété, l’ennui et la frustration.