MaPrimeRénov’ 2022, tout ce qu’il faut savoir autour de ce dispositif

Le gouvernement a mis en place un nouveau dispositif d’aides aux ménages qui souhaitent rénover leur habitation. C’est un dispositif fusionnant le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) et l’aide Anah. Il s’agit de la prime dénommée « MaPrimeRénov’ ». À noter qu’au 1er janvier 2021, cette dernière a été étendue à tous les foyers français, sans condition de ressources, ainsi qu’aux copropriétés. Le CITE a donc été supprimé de manière définitive. Aux dernières nouvelles, pour le plus grand bonheur des ménages, l’aide MaPrimeRénov’ est prolongée en 2022. Il est opérationnel depuis le mois de janvier 2022. Alors, quels sont les travaux éligibles à cette prime ? À combien remonte le montant des aides ? Enfin, comment l’obtenir ? Ci-dessous les réponses…

Les travaux éligibles au dispositif MaPrimeRénov’

Aujourd’hui, les ménages prennent conscience de l’importance des travaux de rénovation, car les raisons sont effectivement nombreuses telles que la réduction de la facture énergétique, pour apporter une nouvelle touche esthétique, pour l’environnement, pour valoriser le patrimoine, pour prolonger la durée de vie du logement… Si vous aussi, vous souhaitez bénéficier du dispositif MaPrimeRénov’, retrouvez ci-dessous les travaux éligibles.

A lire également : Comment lutter contre les Sciarides ?

Notez que la prime sera versée pour les ménages qui… :

  • Effectuent des travaux qui permettent de sortir leur logement du statut de passoire thermique.
  • Prévoient d’entreprendre des rénovations ambitieuses permettant d’atteindre l’étiquette énergie B ou A.
  • Effectuent des travaux d’isolation (planchers, murs, fenêtres, combles…), de ventilation ou de chauffage…

Un audit énergétique doit être fait au préalable pour bénéficier de l’aide. Mais ce n’est pas tout, cela doit être réalisé par une société Reconnue Garante de l’Environnement (RGE).

A voir aussi : Bricolage : pourquoi faut-il choisir du matériel électrique de qualité ?

Quid du montant des aides ?

Il est à noter que pour chaque type de travaux, le montant de la prime « forfaitaire » varie en fonction des revenus du ménage, mais aussi de la nature des travaux effectués. Le montant de l’aide et l’éligibilité à la prime dépendent donc de ces derniers. L’objectif principal du gouvernement en mettant en œuvre ce dispositif est avant tout d’aider les foyers les plus nécessiteux en les soutenant financièrement dans leur projet de rénovation énergétique.

En effet, auparavant, MaPrimeRenov‘ était destinée aux foyers aux revenus les plus modestes. Elle est aujourd’hui accessible à tous les propriétaires quels que soient leurs revenus. Comme dit plus haut, le montant de l’aide MaPrimeRénov’ est forfaitaire et dépend donc des revenus du foyer en question. Ainsi, il y a un barème que vous devez savoir : MaPrimeRenov’Bleu, MaPrimeRenov’Jaune, MaPrimeRenov’Violet et MaPrimeRenov’Rose. Pour connaître votre barème d’aide, vous trouverez un simulateur d’aides sur le site www.economie.gouv.fr !

Comment l’obtenir ?

Vous souhaitez en faire la demande ? Vous devez tout d’abord, recevoir un devis d’un artisan RGE. Ensuite, vous devez vous inscrire en ligne en créant votre compte sur Maprimerenov.gouv.fr ! Puis, veuillez renseigner soigneusement les informations à remplir : votre habitation, vos revenus, le type de travaux, les entreprises mobilisées…

Votre demande sera ensuite vérifiée par un instructeur de l’Anah. Si elle est validée par ce dernier, vous recevrez dans un délai de quinze jours une réponse qui vous confirmera l’attribution de votre prime et son montant. Enfin, vous recevrez votre prime par virement bancaire.