A quoi sert l’élévation frontale ?

L’élévation frontale est une activité physique qui vous fera développer vos muscles deltoïdiens. Elle est pratique et vous permettra d’atteindre aisément vos résultats. Il faut noter qu’elle existe sous différentes formes et il vous revient de choisir la variante qui vous conviendra. Cet article vous donne plus de précision sur l’importance de l’élévation frontale dans l’atteinte de vos objectifs en matière de musculation et ses différentes variantes.

Pourquoi faire l’élévation frontale 

Pour vous muscler, sachez que de nombreux exercices existent aujourd’hui. L’élévation frontale, l’un de ces exercices vous permettra de développer convenablement les épaules et la partie supérieure de vos pectoraux. Avec cet exercice, votre muscle deltoïde sera bien renforcé. On retient alors que cet exercice en particulier vous permettra d’avoir des muscles deltoïdiens bien développés. Mais comment bien pratiquer l’élévation frontale ?

A lire en complément : Fonctionnement d'un système de climatisation dans une maison

Quelques variantes de l’élévation frontale 

Il est possible aujourd’hui de pratiquer l’élévation frontale avec un haltère, à la corde, avec la poulie ou encore de façon unilatérale à la poulie. Vous pouvez aussi faire l’exercice avec deux haltères. Dans ce dernier cas, vous devez rester debout avec les bras tendus le long du corps en tenant un haltère dans chacune de vos mains. Vous pouvez aussi adopter une prise en pronation tout en inspirant et en expirant avec vos bras hauts et tendus vers l’avant.

Vous maintiendrez vos bras bien tendus et vous vous servirez des charges lourdes (selon ce que vous pouvez supporter) ou des haltères.

A lire également : Pourquoi choisir le casino en ligne Wild Sultan ?

Par la suite, devez garder vos bras tendus pour ramener les haltères au même niveau que vos épaules ou légèrement au-dessus. Maintenant que vous êtes parvenu à la position élevée, vous allez inspirer et retourner à votre position initiale. Définissez-vous une série à faire et répétez le même geste jusqu’à finir votre exercice.

Qu’en est-il concrètement des autres variantes ?

En ce qui concerne la variante unilatérale à la poulie, vous vous attacherez à cet exercice dans un cas particulier. Cette dernière sera faite essentiellement si vous avez un deltoïde qui a plus de volume que le second. Ainsi, le côté le plus faible sera travaillé pour atteindre la taille de l’autre. Quant à la variante avec un haltère, vous la ferez en étant toujours debout. Ici, vos mains seront croisées au niveau de la poignée et vos abdos resteront dans un état de contraction. Vos bras seront tendus et l’haltère touchera vos cuisses au moment où vos bras descendront. Pour ne pas vous faire mal, veillez à garder le dos bien droit. Il s’agit ici d’un exercice pour lequel les deux mains garderont un seul haltère simultanément. La prudence doit donc être de mise, car les bras suivront la même cadence et devront faire un mouvement synchronisé.

Pour ce qui est de la variante à la corde avec la poulie, vous allez vous servir d’une charge. Cette dernière gardera une même constance durant tout l’exercice. N’oubliez surtout pas de donner du repos à vos muscles. Insérez plusieurs temps de repos entre les exercices.