Médecins, patients : les avantages de l’informatisation

Chez les médecins, il y a deux écoles. La première rassemble ceux qui préfèrent encore s’occuper des dossiers de leurs patients à la main, et ceux qui sont passés depuis longtemps à l’informatique. Même pour ceux-ci se pose la question du stockage, de la diffusion et des échanges de dossiers entre confrères. Très pratique, l’informatisation des dossiers facilite et enrichit la vie des médecins. Nous vous le prouvons dans cet article en deux points !

1. Le partage des valeurs

Il est intéressant de se rendre compte que médecins et solutions de télémédecine partagent parfois les mêmes valeurs. Comme vous pourrez vous en rendre compte en vous rendant sur le site https://www.acetiam.eu/fr/, il ne s’agit pas seulement de stockage de données. En effet, il suffit de surfer sur le site une ou deux minutes pour découvrir des valeurs communes entre la solution et les professionnels de santé. Tous sont engagés envers les personnes qui leur font confiance. Tous font preuve d’audace, pour améliorer le monde de demain. Tous donnent de leur temps et font bon usage de leurs compétences pour obtenir les meilleurs résultats possibles. 

A lire également : Comment doser son CBD ?

2. Une meilleure prise en charge des patients

Grâce à l’informatisation des dossiers et aux partages entre professionnels de santé, les patients peuvent bénéficier d’une meilleure prise en charge. Le dossier pourra, par exemple, être envoyé par mail au patient, à la clinique ou au médecin qu’il aura choisi ou encore à l’EHPAD. Ce dernier pourra communiquer aisément avec tous les autres protagonistes. Rapidité, efficacité, données uniques, gain de temps, … Patients et médecins en profitent tous. Dans le réseau du site mentionné dans le premier paragraphe, ce ne sont pas moins de 500 établissements qui se sont déjà connectés. 

 

A voir aussi : Des soins pour garder une apparence jeune

Facile à mettre en place et peu onéreuse, cette solution constitue un vrai pas en avant dans la gestion des dossiers par les médecins. Quand on sait que la plupart sont débordés, on mesure plus facilement l’impact que cette innovation peut avoir sur la gestion de leur quotidien.