Comment faire un sol souple ?

La beauté d’une pièce participe beaucoup à améliorer l’humeur de ceux qui y vivent. Pour qu’une pièce soit belle, il faut bien plus que la peinture ou même des objets décoratifs. Certains préfèrent plus miser sur le revêtement de sol pour améliorer l’aspect de leur pièce. Parmi les nombreuses options possibles, vous avez le revêtement de sol souple. Comment faire ce type de revêtement ? Pour le savoir, lisez ce qui suit.

Prenez les dimensions

La première étape est d’avoir une idée de la superficie à couvrir. Cela est indispensable, car vous pourriez mieux réserver un budget en conséquence et aussi faire un achat adapté. La prise de dimension vous offre également l’avantage de définir la zone à couvrir.

Lire également : Pourquoi l’oscillo-battant est idéal pour les cuisines et salles de bains ?

Notez donc la longueur et la largeur de la pièce à couvrir. Si la pièce présente des irrégularités de forme, tenez compte de la plus grande valeur qu’il s’agisse de la longueur comme de la largeur.

Ne vous fiez pas directement à ses valeurs. Observez une marge de 40 cm pour chacune d’elles ; cette marge est utile pour les moments de raccordements. De plus, vous vous assurez ainsi d’avoir suffisamment de revêtement pour toute la superficie.

A voir aussi : Comment rehausser un lit ?

À l’aide de ces deux valeurs, calculez maintenant la superficie en multipliant la largeur par la longueur. Vous avez désormais une idée claire et précise de ce que vous devez acheter.

Préparez la surface à couvrir

Si vous souhaitez faire un revêtement de sol souple, il est capital que la surface à couvrir respecte certaines normes. La toute première est qu’elle doit être plate. Un sol irrégulier ne vous accordera pas la souplesse que vous désirez.

Un ragréage s’imposera donc à vous si vous êtes face à un sol non aplati. De même, le sol se doit d’être solide et ferme. Vous devez donc patienter que le sol soit ferme si vous avez un sol fait de ciment ou de béton tout récemment.

Vous devez nettoyer le sol à l’eau et au savon, car la propreté est de mise pour conserver l’état de votre revêtement. Aucune excuse ne justifiera la crasse qui résiste. Trouvez la bonne formule pour la faire partir. Attention à ne pas conserver l’humidité après nettoyage. Veillez donc à ce que le sol soit sec avant la pose du revêtement au risque de l’endommager.

Posez votre revêtement

La pose du revêtement se fait à l’aide d’adhésif ou de fixateur. Un adhésif à double face posé tout le long de la pièce est l’idéal si la superficie de la pièce est inférieure à 12 m². Optez plutôt pour une pose d’adhésif pour chaque mètre si votre pièce a une superficie entre 12 m² et 20 m².

Au-delà de 20 m², utilisez un fixateur. Pour poser le revêtement, commencez par le milieu de la pièce. Mettez-y l’adhésif suivant la technique que vous avez choisie. Évoluez donc du centre vers les extrémités de la pièce.

Gardez votre revêtement plié et commencez à le poser à partir du centre de la pièce. Dépliez donc le rouleau de sorte à aplatir le sol. Ne soyez pas pressé. Posez le revêtement soigneusement et avec la plus grande délicatesse. Ainsi, vous ferez fuir toute imperfection que la pose aurait occasionnée.

Que faire pour les raccords de revêtement ?

Il est possible que vous ayez besoin de plusieurs revêtements de sol souple pour la même pièce. Pour faire un raccord, il faut créer une rencontre entre les deux revêtements.

Pour cela, faites chevaucher les deux revêtements sur 10 cm environ. Ne vous inquiétez pas pour le relèvement de surface observé.

Tranchez l’excédent et appliquez l’adhésif en dessus des deux bouts des deux revêtements. Pour que les deux restent ensemble, il est important que l’adhésif soit appliqué à cheval. Maintenant que c’est fait, placez le raccord à l’opposé de l’entrée pour qu’il ne soit pas visible.

Faites la finition

Après la pose du sol souple, il faudra faire la finition. Il est temps de vous débarrasser des excédents. Après la pose, découpez les excédents créés par la majoration des valeurs.

La découpe nécessite une méthodologie. Attaquez d’abord les angles de la pièce. Arasez par la suite le long des mûrs. Posez la barre de seuil et selon votre méthode, remontez les plinthes pour que le travail soit parfait.