Comment savoir si  un masque est de catégorie 1 ou 2 ?

La situation sanitaire actuelle fait des masques un grand outil indispensable pour la protection de soi-même et pour la protection des autres. Rendus désormais obligatoires, il existe plusieurs catégories de masques. Selon l’association française de normalisation, il en existe deux grandes catégories : les masques de catégories 1 et les masques de catégories 2. Chez les consommateurs, les choses ne sont pas si évidentes. Faire la différence entre les différents types de masques s’avère difficile. Comment différencier un masque de catégorie 1 à un masque de catégorie 2 sera au cœur de cet article.

Qu’est-ce qu’un masque de catégorie 1 ?

Les masques de catégories 1 sont adaptés aux professionnels dont le domaine d’activité les oblige à être en contact avec beaucoup de gens. Ils doivent respecter certaines caractéristiques et certains niveaux de performances établies par la Direction Générale de l’Armement. Les masques de catégories 1 sont des masques grand public pouvant être en tissu et qui assurent au moins 90% de filtration de particules de 3 microns. Le degré de respirabilité du masque est également testé. Ils sont lavables et réutilisables. Elles sont recommandées par le Haut conseil de la santé publique et respectent les normes de l’association française de normalisation (AFNOR). Les masques de catégories 1 sont comparables aux masques chirurgicaux en raison de leur niveau de protection élevé.

Lire également : Gaspard, la solution anti-escarres

Qu’est-ce qu’un masque de catégorie 2 ?

Les masques de catégorie 2 présentent des caractéristiques en matière de degré de respirabilité et de filtration qui leur sont propres. Ces caractéristiques sont établies par la Direction Générale de l’Armement. Les masques de catégorie 2 sont des masques grand public pouvant être en tissu et qui protègent des projections directes de gouttelettes avec une efficacité de   filtration de 70% de particules de 3 microns. Ils ne répondent pas aux prescriptions des autorités sanitaires à cause de leur faible niveau de protection. Elles sont déconseillées par le haut conseil de la santé publique mais ne sont pas interdites à la vente. Les masques de catégories 2 sont adaptés aux personnes ayant des contacts occasionnels avec les gens.

Différence entre un masque de catégorie 1 et un masque de catégorie 2

Selon l’association française de normalisation (AFNOR), pour différencier la catégorie d’un masque, il faut bien regarder l’emballage qui indique le numéro de lot ou mentionne la catégorie du modèle. Soit il y est écrit usage non sanitaire 1 (UNS1) ou usage non sanitaire 2 (UNS2), soit catégorie 1 ou la catégorie 2. Le tissu des masques de catégorie 1 est plus épais que celui des masques de catégorie 2. En effet, pour la catégorie 1, le tissu est de 400g/m²  contre 200g/m² pour la catégorie 2. La principale différence est le taux de filtration de particules qui est de 90% pour les masques de catégorie 1 et de 70% pour les masques de catégorie 2.

A lire en complément : Coronavirus : quel est l'intérêt de porter un masque ?

Ainsi, vous pouvez facilement savoir si un masque est de catégorie 1 ou s’il est de catégorie 2.